PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

 Louis Fréchette (1839-1908) Alleluia HOMMAGE À M. L'ABBÉ TH. CARON.2 III

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Louis Fréchette (1839-1908) Alleluia HOMMAGE À M. L'ABBÉ TH. CARON.2 III   Ven 3 Mai - 9:17

III


« Tressaillez d'allégresse, ô peuples de la terre!
« Chantez avec les cieux l'éternel hozanna!
« Car Dieu vient d'opposer le pardon du Calvaire
« Aux foudres du Sina!

« Sion! ferme à jamais tes augustes portiques!
« N'éveille plus l'écho de tes lambris dorés!
« Plus d'agneaux égorgés dans tes parvis antiques,
« Sur tes autels sacrés!

« Éteints tes encensoirs dont la flamme odorante
« Roule en flots de parfums, se ranime ou s'endort!
« Plus de fêtes le soir à la lueur mourante
« De tes sept lampes d'or!

« Ne verse plus à flots le nard et le dictame,

« N'embaume plus les airs du parfum le plus pur,
« Ne brûle plus l'encens, la myrrhe et le cinname
« Dans tes urnes d'azur!
« Suspendez vos accords, ô bardes de Solyme:
« Les harpes d'Israël ont horreur de vos mains
« Qui viennent d'immoler une auguste victime,
« Le sauveur des humains.
« Malheur à toi, Sion! malheur aux déicides!
« Bientôt tes ennemis cerneront tes remparts;
« Sur toi des légions de soldats intrépides
« Fondront de toutes parts.
« À son banquet ton Dieu t'appela la première,
« Mais, ingrate Sion, tu fus sourde à sa voix;
« Et voilà que son bras a réduit en poussière
« Le sceptre de tes rois.
« Il a lancé sur toi ses foudres vengeresses:
« Ton temple, tes autels sont détruits pour toujours;
« Il a frappé du pied tes hautes forteresses,
« Tes orgueilleuses tours!
« Quitte, Galiléen, ta retraite profonde;
« Va par tout l'Univers faire entendre ta voix
« Et timide pêcheur va conquérir le monde:
« Ton arme c'est la croix!
« Et vous qu'à son banquet le Tout-Puissant convie,
« Ô race des gentils, ô fortunés mortels!

« À celui dont la mort vous a donné la vie
« Élevez des autels.

« Tressaillez d'allégresse, ô peuples de la terre!
« Chantez avec les cieux l'éternel hozanna!
« Car Dieu vient d'opposer le pardon du Calvaire
« Aux foudres du Sina! »
Revenir en haut Aller en bas
 
Louis Fréchette (1839-1908) Alleluia HOMMAGE À M. L'ABBÉ TH. CARON.2 III
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louis Fréchette (1839-1908) Dernier coup de dé
» Louis Fréchette (1839-1908) Le vieux patriote
» Louis Fréchette (1839-1908) Renouveau
» Louis Fréchette (1839-1908) Les plaines d'Abraham
» Louis Fréchette (1839-1908 )Sa première lettre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: