PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

 Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Dupil V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126575
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Dupil V   Jeu 13 Juin - 20:30


V

Il y avait parmi nous un loustic numéro un, qui s’appelait Onésime
Bégin - bon garçon, au fond, mais agaçant à faire damner un saint.
Il avait parié de mettre ce pauvre Dupil sur le gril, et de l’y faire rôtir à
petit feu, sans s’attirer de représailles.
En d’autres termes, il devait lui crier: Père Dupil! dans les oreilles à
satiété, sans le fâcher.
Le pari fut bientôt décidé, car le soir même, Dupil faisait son apparition
dans le quartier.
Il y a de cela plus de quarante ans, et je crois y être encore.
Maître Onésime était prêt; il n’hésite pas, et aborde le vieux:
- Bonjour, monsieur Dupil, fait-il poliment, sa casquette à la main.
Dupil, peu habitué à ces manières, s’arrête et regarde de travers.
- Bonjour, monsieur Dupil, répète Onésime.
- Qu’est-ce que tu veux, toi? fait le bonhomme sur un ton rogue et d’un
air soupçonneux.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126575
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Dupil V   Jeu 13 Juin - 20:30

- Je veux vous parler de ces individus-là qui sont toujours à vous
appeler père.
- Fiche-moi la paix!
- Voyons, monsieur Dupil, pas besoin de vous fâcher: je vous appelle
pas père, moi. J’sais bien que vous êtes pas père. Vous faites bien de pas
vous laisser appeler père. A-t-on jamais vu?... Est-ce un nom ça, père?...
Pourquoi père, quand on ne l’est pas?... C’est pas moi qui me laisserais
appeler père! Ils sont toujours là à crier père, père par-ci, père par-là... On
n’entend que ça: père, père, père!... Père Dupil, père Dupil, père Dupil,
père Dupil!...
Et l’abominable galopin allait, allait, allait, avec un volubilité infernale,
- ironique, provocant, répétant le mot chatouilleux à tue-tête, avec une
insistance diabolique et des intonations à exaspérer une borne.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126575
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Dupil V   Jeu 13 Juin - 20:30

Pas besoin de se demander si le vieux était dans l’eau bouillante.
La canne lui frétillait dans les doigts comme une anguille.
Il se tenait à quatre, cela se voyait.
Nous nous attendions à une explosion: elle eut lieu.
Bonté divine, quelle râclée!
Jamais je n’ai vu pareille série d’entrechats et de sauts croches exécutés
avec un entrain plus consciencieux et des torsions de corps plus
dégingandées.
Dupil tenait mon Onésime par l’oreille, et vli! vlan! vlon! sur le long
et sur le large, de droite et de gauche, sur les bras, sur les jambes... une
grêle, quoi!
Le pauvre diable d’Onésime hurlait comme un possédé.
Il avait perdu sa gageure... mais en revanche il pouvait se vanter d’avoir
gagné un fameux savon.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126575
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Dupil V   Jeu 13 Juin - 20:30

Un dimanche après-midi, ne voilà-t-il pas que la marmaille découvre le
vieux Dupil endormi sur une pile de planches, auprès d’une maison en
construction.
Il avait probablement caressé quelque peu la dive bouteille - cela lui
arrivait - et, sur le dos, la face au soleil, il dormait comme un loir et ronflait
comme un orgue.
La fumisterie ne fut pas longue à organiser.
Vite, les chenapans se procurent des broquettes, et des fers à repasser
pour pouvoir enfoncer celles-ci sans bruit; et, cinq minutes après, mon
Dupil était cloué au bois, de la tête aux pieds, par toutes les bribes et toutes
les franges de ses haillons, - paralysé des bras et des jambes, fixe,
immobile, incapable de remuer autre chose que les yeux.
Dupil dormait et ronflait toujours.
Alors un cri formidable retentit dans ses oreilles:

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126575
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Dupil V   Jeu 13 Juin - 20:30

- Père!...
- Père Dupil!...
- Père! père! père!...
Je n’essaierai pas de peindre la scène du réveil.
Les farceurs faillirent avoir un meurtre sur la conscience.
Quand le docteur Goulet vint délivrer le malheureux, il le trouva
évanoui, la figure noire et congestionnée comme un noyé sortant de l’eau.


Le pauvre vieux fut longtemps, paraît-il, entre la vie et la mort.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
 
Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Dupil V
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. George Lévesque III
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Hère
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Le Loup-Qarou
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Mémoires intimes Chapitre XIII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: