PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

 Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Dominique VI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Dominique VI   Ven 14 Juin - 9:07

VI 

Dire ce que le pauvre homme faisait ainsi de courses aussi inutiles que 
pénibles, je ne l’entreprendrai pas. 
Dans les plus rudes journées de l’hiver, dans les fontes du printemps, 
par les froids les plus mordants comme par les pluies les plus torrentielles, 
on le voyait passer haletant, courbé, harassé, blanc de givre ou ruisselant 
d’eau, le jour, la nuit, à toute heure. 
Où prenait-il le temps de manger et de dormir? je ne sais. 
Une fois, je l’ai entendu, à trois heures et demie du matin, qui haranguait 
comme un possédé, dans un chemin de traverse, presque à un mille de toute 
habitation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Dominique VI   Ven 14 Juin - 9:13

Le malheureux avait une mission; il lui fallait marcher; il était 
commandé, prétendait-il. 
Mon père lui dit un jour: 
- Mais, mon pauvre Dominique, vous vous morfondez; allez donc vous 
sécher et vous reposer; à ce régime-là, vous prendrez quelque maladie 
mortelle. 
- Eh!... mon cher petit frère, répondit-il, je ne demande pas mieux, si 
vous voulez prendre ma place! 
La proposition n’était pas assez alléchante; mon père n’insista pas. 
Mon brave père, il fut réveillé en sursaut, dans la nuit qui suivit le 
départ - dont je viens de parler - de Dominique pour Saint-Romuald. 
Quelqu’un carillonnait à la porte, à deux heures du matin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Dominique VI   Ven 14 Juin - 9:13

Il alla ouvrir: c’était Dominique qui demandait à parler à « l’avocat ». 
Mon père n’était pas la patience incarnée, mais il avait la pitié de toutes 
les infortunes; il n’eut même pas la pensée de s’impatienter, et vint 
m’éveiller en souriant. 
J’étais un peu plus agacé que lui; mais il fallait nous débarrasser de 
l’importun, et je descendis. 
Jour de ma vie! je n’oublierai jamais l’ahurissement de mon père quand 
il entendit Dominique me dire à brûle-pourpoint: 
- Mon petit frère, faut pas t’occuper ni de la petite Labarre qu’a pas le 
sou, ni de la petite Girouard qu’est laide comme dix-neuf péchés capitaux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Dominique VI   Ven 14 Juin - 9:13

J’ai ton affaire: mamzelle Maguire, de Tréchemin. C’est une Irlandaise, 
mais, vacarme! ça bat quatre as, sous tous les rapports. Le baptême d’abord, 
et le mariage ensuite! 
J’eus toutes les peines du monde à faire comprendre à mon père ce dont 
il s’agissait. 
La dernière phrase, surtout, l’avait abasourdi. 
Ce que cette affaire de marraine donna de mal à Dominique, on s’en 
doute un peu. 
Bref, de retard en retard, de désappointement en désappointement, le 
printemps arriva, et le pauvre détraqué oublia momentanément ses rêves, 
pour reprendre sa vie d’homme sensé avec ses occupations journalières de 
l’été.
Revenir en haut Aller en bas
 
Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Dominique VI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. George Lévesque III
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Hère
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Le Loup-Qarou
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Mémoires intimes Chapitre XIII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: