PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 François-Xavier Garneau (1809-1866) Le Canadien en France

Aller en bas 
AuteurMessage
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
James

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 132308
Age : 56
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

François-Xavier Garneau (1809-1866) Le Canadien en France Empty
MessageSujet: François-Xavier Garneau (1809-1866) Le Canadien en France   François-Xavier Garneau (1809-1866) Le Canadien en France Icon_minitimeSam 15 Juin 2013 - 22:11

Le Canadien en France


Salut ô vous, bords chéris de nos pères,
Votre doux nom règne encor parmi nous.
Abandonnés, jadis, en nos misères,
Des Canadiens s'est calmé le courroux.
Et pour la France, un chant sacré s'élève;
Qu'il brille pur le ciel de nos ayeux.
Au nouveau monde un jour pour nous se lève,
Il sera glorieux.
Des pleurs d'exil ont du sang des barbares,
Purifié nos fertiles sillons;
Sur des débris les lugubres fanfares
Ne portent plus l'effroi dans les vallons.
La liberté, la paix et l'abondance
Ont aux amours remis un luth joyeux.
Au nouveau monde un jour pour nous commence,
Il sera glorieux.
On ne voit point des grands dans leurs tourelles,
De nos pasteurs éblouir les fiertés.
À la vertu comme à l'honneur fidèles
Ils se riraient de ces divinités.
Au même rang le destin nous fait naître;
Seul le mérite est un titre des cieux.
Au nouveau monde un jour vient de paraître,
Il sera glorieux.


Pour nos ayeux la coupe fut amère,
Jamais l'exil eut-il de doux plaisir?
Ils avaient pris la Seine pour leur mère;
Puis la quittant ils vont ailleurs mourir.
Cherchant un ciel qui daigne leur sourire,
Le sort, enfin, s'apaise à leurs neveux,
Au nouveau monde un jour commence à luire,
Il sera glorieux.

Ô vous, Français, vous eûtes bien des peines,
Depuis qu'un sort jaloux nous sépara.
Jusqu'à nos bords, des chutes de vos chaînes,
Le bruit confus longtemps se prolongea.
Après ces temps de douleur et d'alarmes,
Un doux soleil, pour vous, luit dans les cieux.
Du nouveau monde il a reçu ses charmes,
Il sera glorieux.

Libres, enfin, preux aînés de l'Europe,
Dans le forum accueillez vos cadets.
Le germe saint partout se développe,
La liberté descend sur leurs guérêts.
De chants proscrits les peuples sur la lyre,
Vont adoucir leur destin malheureux.
Dans le vieux monde un jour commence à luire,
Il sera glorieux.

Dans cet espoir, Français, chantons encore;
A nos ayeux ces luths étaient communs.
Doux souvenirs, égayez notre aurore;
La liberté dissipe les chagrins.
Sujets heureux de son aimable empire,
Oui, Canadiens, Français, noms chers aux cieux,
Puisse longtemps le bonheur nous sourire
Sous un ciel glorieux.

_________________
François-Xavier Garneau (1809-1866) Le Canadien en France Une_pa12François-Xavier Garneau (1809-1866) Le Canadien en France Plumes19François-Xavier Garneau (1809-1866) Le Canadien en France Miniat14François-Xavier Garneau (1809-1866) Le Canadien en France James_12


François-Xavier Garneau (1809-1866) Le Canadien en France Sceau110
Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
 
François-Xavier Garneau (1809-1866) Le Canadien en France
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: