PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

 Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme LXXV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme LXXV   Lun 22 Juil - 20:41

LXXV
La décoration change. -pour le quart d' heure
Nous sommes à l' hôtel du singe-vert, demeure
Du signor Albertus, et dans son atelier.
Savez-vous ce que c' est que l' atelier d' un peintre,
Lecteur bourgeois ? -un jour discret tombant du cintre
Y donne à chaque chose un aspect singulier.
C' est comme ces tableaux de Rembrandt, où la toile
Laisse à travers le noir luire une blanche étoile.
-au milieu de la salle, auprès du chevalet,
Sous le rayon brillant où vient valser l' atome,
Se dresse un mannequin qu' on croirait un fantôme ;
Tout est clair-obscur et reflet.
Revenir en haut Aller en bas
 
Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme LXXV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme XXXVIX
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. PoëmeLXXIII
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme CXIX
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme XVII
» Théophile Gautier (1811-1872)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: