PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

 Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme LXXIX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme LXXIX   Lun 22 Juil - 20:48

LXXIX
On aurait dit, à voir cette tête inclinée,
Et son expression pensive et résignée,
Une mater dei d' après Masaccio.
-ce n' était qu' un portrait d' une maîtresse ancienne.
La plus et mieux aimée, une vénitienne,
Qu' en sa gondole un soir, sur le Canaleio,
Un bravo poignarda. -le mari de la belle
Avait monté ce coup, la sachant infidèle
-c' est un roman entier que cette histoire-là. -
Albertus vint au corps, leva l' étoffe noire,
Ébaucha ce portrait qu' il finit de mémoire,
Et puis jamais n' en reparla.
Revenir en haut Aller en bas
 
Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme LXXIX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme XXXVIX
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. PoëmeLXXIII
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme CXIX
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme XVII
» Théophile Gautier (1811-1872)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: