PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexion
 

 Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme CV

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme CV Empty
MessageSujet: Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme CV   Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme CV Icon_minitimeSam 27 Juil - 22:23



CV
Tout à coup, sous ses doigts, ô prodige à confondre
La plus haute raison ! Albertus sentit fondre
Les appas de sa belle, et s' en aller les chairs.
-le prisme était brisé. -ce n' était plus la femme
Que tout Leyde adorait, mais une vieille infâme,
Sous d' épais sourcils gris roulant de gros yeux verts,
Et pour saisir sa proie, en manière de pinces,
De toute leur longueur ouvrant de grands bras minces.
-le diable eût reculé. -de rares cheveux blancs
Sur son col décharné pendaient en roides mèches,
Ses os faisaient le gril sous ses mamelles sèches,
Et ses côtes trouaient ses flancs.
Revenir en haut Aller en bas
 
Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme CV
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme XIV
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme XXX
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme CX
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme XV
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme XCV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: