PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications

Partagez
 

 Théophile Gautier (1811-1872) L’Étrenne du Poète

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Théophile Gautier (1811-1872) L’Étrenne du Poète Empty
MessageSujet: Théophile Gautier (1811-1872) L’Étrenne du Poète   Théophile Gautier (1811-1872) L’Étrenne du Poète Icon_minitimeLun 29 Juil - 15:03

L’Étrenne du Poète

Pour vous, au jour de l’an, je rêvais quelque étrenne,
Moi, le rêveur obscur, admis à votre cour;
Un respect prosterné mêlé d’un humble amour,
C’est un mince joyau dans l’écrin d’une reine.

Que peut le ver rampant pour l’étoile sereine,
Le caillou pour la perle, et l’ombre pour le jour?
L’étoile ignore l’homme, et, de son bleu séjour,
Le soleil ne voit pas la terre qu’il entraîne!

Mais vous, dont la douceur attendrit la beauté,
Parfois de cet Olympe où trône la déesse
Vous abaissez sur nous un regard de bonté.

Et vous respirerez, indulgente princesse,
Ce pauvre grain de nard, mon unique trésor,
Que font brûler mes vers, comme un encensoir d’or.

Premier Janvier 1868.
Revenir en haut Aller en bas
 
Théophile Gautier (1811-1872) L’Étrenne du Poète
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Théophile Gautier (1811-1872)
» Théophile Gautier (1811-1872) J’ai dans mon coeur
» Théophile Gautier (1811-1872) LE SOUPIR DU MORE.
» La chimère ( de Théophile GAUTIER (1811-1872)
» Théophile Gautier (1811-1872) Une Âme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: