PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez
 

 Théophile Gautier (1811-1872) SAINT CHRISTOPHE D'ECIJA.

Aller en bas 
AuteurMessage
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
James

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 131127
Age : 55
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

Théophile Gautier (1811-1872) SAINT CHRISTOPHE D'ECIJA. Empty
MessageSujet: Théophile Gautier (1811-1872) SAINT CHRISTOPHE D'ECIJA.   Théophile Gautier (1811-1872) SAINT CHRISTOPHE D'ECIJA. Icon_minitimeVen 9 Aoû - 20:09

SAINT CHRISTOPHE D'ECIJA.

J'ai vu dans Ecija, vieille ville moresque,
Aux clochers de faïence, aux palais peints à fresque,
Sous les rayons de plomb du soleil étouffant,
Un colosse doré qui portait un enfant.
Un pilier de granit, d'ordre salomonique,
Servait de piédestal au vieillard athlétique.
Sa colossale main sur un tronc de palmier
S'appuyait largement et le faisait plier ;
Et tous ses nerfs roidis par un effort étrange,
Comme ceux de Jacob dans sa lutte avec l'ange,
Semblaient suffire à peine à soutenir le poids
De ce petit enfant qui tenait une croix !
- Quoi ! géant aux bras forts, à la poitrine large,
Tu te courbes vaincu par cette faible charge,
Et ta dorure, où tremble une fauve lueur,
Semble fondre et couler sur ton corps en sueur !
- Ne sois pas étonné si mes genoux chancellent,
Si mes nerfs sont roidis, si mes tempes ruissellent.
Certes, je suis de bronze et taillé de façon
À passer les vigueurs d'Hercule et de Samson !
Mon poignet vaut celui du vieux Crotoniate ;
Il n'est pas de taureau que d'un coup je n'abatte,
Et je fends les lions avec mes doigts nerveux ;
Car nulle Dalila n'a touché mes cheveux.
Je pourrais, comme Atlas, poser sur mes épaules
La corniche du ciel et les essieux des pôles ;
Mais je ne puis porter cet enfant de six mois
Avec son globe bleu surmonté d'une croix ;
Car c'est le fruit divin de la Vierge féconde,
L'enfant prédestiné, le rédempteur du monde ;
C'est l'esprit triomphant, le Verbe souverain :
Un tel poids fait plier même un géant d'airain !
Ecija.


_________________
Théophile Gautier (1811-1872) SAINT CHRISTOPHE D'ECIJA. Une_pa12Théophile Gautier (1811-1872) SAINT CHRISTOPHE D'ECIJA. Plumes19Théophile Gautier (1811-1872) SAINT CHRISTOPHE D'ECIJA. Miniat14Théophile Gautier (1811-1872) SAINT CHRISTOPHE D'ECIJA. James_12


Théophile Gautier (1811-1872) SAINT CHRISTOPHE D'ECIJA. Sceau110
Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
 
Théophile Gautier (1811-1872) SAINT CHRISTOPHE D'ECIJA.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Théophile Gautier (1811-1872) LE SOUPIR DU MORE.
» Théophile Gautier (1811-1872) Une Âme
» Théophile Gautier (1811-1872) LES TROIS GRÂCES DE GRENADE.
» Théophile Gautier (1811-1872) L'HIPPOPOTAME.
» SPIRITE de Théophile Gautier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: