PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 F44

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 F44 Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 F44   Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 F44 Icon_minitimeJeu 22 Déc - 22:24

f44 129/15. 1845-50.
Le prêtre :
Seigneur, jadis un homme, ayant la, foi pour base,
Était un temple ouvert à toute sainte extase,
Où votre hymne montait vers les cieux nuit èt jour,
Où d'invisibles voix, qu'il avait en lui-même,
Vous louaient, Dieu vivant, vous chantaient, Dieu suprême!
Où toute idée était un vase plein d'amour!
Il croyait. Depuis ,
les systèmes, les chimères, les passions, les voluptés, etc.
le doute,.
1826-1851.. 931
Ayez pitié, de -lui -

Seigneur, cette grande âme où sont tant de démences,
Où l'on voit aujourd'hui des ténèbres immenses
Comme les nuits du pôle et les Ombres des monts,
Cette âme est maintenant, de rêves visitée,
Comme une cathédrale en ruine, hantée
Par! les spectres et les démons.

Alors il se lévâ tranquille ét dit' : ô père!

Écoutez-les. Aÿez pitié de moi, môn Dieu,
Car je ne suis qu'un homme et je dois vivre peu,

Mais je ne, suis pas ce qu'on-pense.
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) MANUSCRIT 24 787 1826-1851 F44
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: