PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Victor HUGO (1802-1885) Ne vous figurez pas, ténèbres, que je tremble

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Victor HUGO (1802-1885)  Ne vous figurez pas, ténèbres, que je tremble Empty
MessageSujet: Victor HUGO (1802-1885) Ne vous figurez pas, ténèbres, que je tremble   Victor HUGO (1802-1885)  Ne vous figurez pas, ténèbres, que je tremble Icon_minitimeJeu 29 Déc - 18:37

Ne vous figurez pas, ténèbres, que je tremble
Parce que vous venez le soir murer les. cieux ;
J'entends des voix parler tout bas dans l'ombre ensemble
Et je sens des regards sur moi sans voir des yeux ;

Mais j'ai foi ! L'Arimane a peur du Zoroastre ;
Plus l'obscurité vient, plus 'le sage aime et croit,
Et devant la grandeur lumineuse que l'astre
Donne au prophète bon, le dieu méchant décroît.

Vous êtes malgré vous de rayons traversées ;
L'espérance est mêlée à vos blêmes effrois ;
NI BIBLE, NI KORAN...
Vous ne nous troublez point sous vos ailes dressées
Pas plus que les corbeaux n'ébranlent les beffrois.

Ô ténèbres, le ciel est une sombre enceinte
Dont vous fermez la porte, et. dont l'âme a la clé ;
Et la nuit se partage, étant sinistre et sainte,
Entre Iblis, l'ange noir, et Christ; l'homme étoilé.

23 novembre 1876.
Revenir en haut Aller en bas
 
Victor HUGO (1802-1885) Ne vous figurez pas, ténèbres, que je tremble
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boyz’n the Hood, la loi de la rue .:DVDRip – FR:. excellent film alala, mon préféré, je vous le conseille ;)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: