PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez
 

 Henri Barbusse. (1873-1935) Le Sommeil.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Henri Barbusse. (1873-1935) Le Sommeil. Empty
MessageSujet: Henri Barbusse. (1873-1935) Le Sommeil.   Henri Barbusse. (1873-1935) Le Sommeil. Icon_minitimeVen 13 Jan - 19:47

Le Sommeil.


Tandis qu'au milieu du silence
Tu t'endors sous le rideau noir,
Je sens éclore ton absence
Dans la grande chambre du soir.

Quelle immense pitié se lève,
Pauvre ange aux yeux clos, à te voir
Lorsque tu dors, blanche de rêve,
Auprès de moi triste du soir.

Tu ne me connais plus, ma reine,
Tout entière à l'espoir tremblant
Ta petite main tient à peine
La douce vie et le drap blanc.

Et je reste seul, et je pense
Que tu rêves bien loin du jour,
Et que ton repos est immense
Et divin comme notre amour!

Nous en avons comme un présage
Au fond des soirs mystérieux,
Lorsque notre âme fait naufrage
Dans la fatigue de nos yeux.

Je suis seul parmi toutes choses,
Hélas, tout se tait devant moi,
Et ta figure aux lèvres closes
Est comme un souvenir de toi.

Je te vois tranquille et sans geste,
Ton sourire s'est effacé. . .
On dirait l'adieu qui vous reste
Quand on est seul dans le passé.
Revenir en haut Aller en bas
 
Henri Barbusse. (1873-1935) Le Sommeil.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nuit sans sommeil
» [Loevenbruck, Henri] La Moïra - Tome 4: Le secret de Mont-Tombe
» retour vers bastogne ( henri chapelle , baugnez )
» Le sommeil du monstre
» Henri Loevenbruck

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: