PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

 Louis Fréchette (1839-1908) Vieille histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Louis Fréchette (1839-1908) Vieille histoire   Ven 19 Avr - 20:42

Vieille histoire

And among the dreams of the days that were
I fend my lost youth again.
LONGFELLOW.

C'était un lieu charmant, une roche isolée,
Seule, perdue au loin dans la bruyère en fleur;
La ronce y rougissait, et le merle siffleur
Y jetait les éclats de sa note perlée.

C'était un lieu charmant. Là, quand les feux du soir
Empourpraient l'horizon d'une lueur mourante,
En écartant du pied la luzerne odorante,
Tout rêveurs, elle et moi, nous allions nous asseoir.

Ce qui se disait là d'ineffablement tendre,
Quel langage enchanteur pourrait le répéter!...
La brise se taisait comme pour écouter;
Des fauvettes, tout près, se penchaient pour entendre.

Propos interrompus, sourires épiés,
Ces serrements de coeur que j'éprouvais près d'elle,
Je me rappelle tout, jusqu'à mon chien fidèle
Dont la hanche servait de coussin pour ses pieds.
O mes vieux souvenirs! 0A
mes fraîches années!
Quand remonte mon coeur vers ces beaux jours passés,
Je pleure bien souvent, car vous m'apparaissez
Comme un parquet de bal jonché de fleurs fanées.

Le temps sur nos amours jeta son froid linceul...
L'oubli vint; et pourtant - colombes éplorées -
Vers ce doux nid, témoin de tant d'heures dorées,
Plus tard, chacun de nous revint souvent... mais seul!

Et là, du souvenir en évoquant l'ivresse,
Qui cherchions-nous des yeux? qui nommions-nous tout bas?
- L'un l'autre, direz-vous? - Oh! non : c'était, hélas!
Le doux fantôme blanc qui fut notre jeunesse!
À une orpheline
Heureux le coeur de l'homme à qui Dieu n 'a pas
demandé de larmes pour le tombeau d'une mère.
Revenir en haut Aller en bas
 
Louis Fréchette (1839-1908) Vieille histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louis Fréchette (1839-1908) Dernier coup de dé
» Louis Fréchette (1839-1908) Renouveau
» Louis Fréchette (1839-1908) Les plaines d'Abraham
» Louis Fréchette (1839-1908 )Sa première lettre
» Louis Fréchette (1839-1908) Tombe isolée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: