PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

 Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme LXVV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme LXVV   Mar 2 Juil - 20:16

LXV
Le papier que la belle, avec un air d' angoisse,
Dans sa petite main aux ongles roses froisse,
Indubitablement est un billet d' amour,
-un vélin azuré qui par toute la chambre
Jette une fashionable et suave odeur d' ambre.
-je m' y connais ; -pourtant l' écriture et le tour
Ont quelque chose en soi qui trahissent la femme.
-est-ce un billet surpris de rivale, ou la dame
Pour son compte écrit-elle à quelque jeune beau ?
Le fait paraît prouvé par cette tache noire
Au bout de ce doigt blanc, et par cette écritoire
Et cette plume de corbeau.
Revenir en haut Aller en bas
 
Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme LXVV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme XXXVIX
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. PoëmeLXXIII
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme CXIX
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme XVII
» Théophile Gautier (1811-1872)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: