PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

 Alfred Garneau (1836-1904) Premières pages de la vie. À elle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Alfred Garneau (1836-1904) Premières pages de la vie. À elle   Mar 18 Juin - 21:28


À elle


Toi qui portes au front la blancheur de ton âme,
Et dont l'oeil animé d'une pieuse flamme
Interroge les cieux;
Pourquoi sourire ainsi? jeune fille imprudente,
De ton ange gardien est-ce l'ombre contente
Qui se montre à tes yeux?

Vois-tu dans le beau rêve où ton coeur s'abandonne
Dieu poser sur ta tête une blanche couronne,
Vierge aux grandes vertus;
Ou bien, sentant déjà des transports plus intimes
Visites-tu les cieux sur tes ailes sublimes,
Compagne des élus?

Mais un rêve aussi saint aurait-il ses alarmes?
Réponds, réponds, ma soeur,
Pourquoi soupires-tu? tes yeux sont pleins de larmes
Quoi, n'as-tu point vu fuir une ligne brillante?
Jeune fille craintive, une étoile filante


Ah! quand tu reviendras errer sur cette rive,
Cache mieux le secret qui te rend si pensive.
Car je puis dire moi:
Toi, dont l'astre éclipsé fait naître ses alarmes,
Oubliant son dédain, vite, sèche tes larmes,
Elle pensait à toi!
Revenir en haut Aller en bas
 
Alfred Garneau (1836-1904) Premières pages de la vie. À elle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alfred Garneau (1836-1904) Premières pages de la vie Ô piécette d'argent
» Alfred Garneau (1836-1904) III. - Poète fol
» Alfred Garneau (1836-1904) Sonnets
» 21 juillet 2011 : Mes 3 premières pages
» Vos premières pages !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: