PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

 Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme LXVIII

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme LXVIII   Lun 22 Juil - 20:34

LXVIII
Albertus, je n' ai pas besoin de vous le dire,
Est le fin cortejo que je viens de décrire
Quelques stances plus haut. -c' était un homme d' art,
Aimant tout à la fois d' un amour fanatique
La peinture et les vers autant que la musique.
Il n' eût pas su lequel, de Dante ou de Mozart,
Dieu lui laissant le choix, il eût souhaité d' être.
Mais moi qui le connais comme lui, mieux peut-être,
Je crois en vérité qu' il eût dit : -Raphaël !
Car entre ces trois soeurs égales en mérite
Dans le fond la peinture était sa favorite
Et son talent le plus réel.
Revenir en haut Aller en bas
 
Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme LXVIII
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme XXXVIX
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. PoëmeLXXIII
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme CXIX
» Théophile Gautier (1811-1872) Légende Théologique. Poëme XVII
» Théophile Gautier (1811-1872)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: