PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

 Théophile Gautier. (1811-1872) Deux acteurs pour un rôle I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Théophile Gautier. (1811-1872) Deux acteurs pour un rôle I   Dim 28 Juil - 15:00

Deux acteurs pour un rôle


I

Un rendez-vous au jardin impérial

On touchait aux derniers jours de novembre: le Jardin impérial de Vienne était
désert, une bise aiguë faisait tourbillonner les feuilles couleur de safran et
grillées par les premiers froids; les rosiers des parterres, tourmentés et
rompus par le vent, laissaient traîner leurs branchages dans la boue. Cependant
la grande allée, grâce au sable qui la recouvre, était sèche et praticable.
Quoique dévasté par les approches de l'hiver, le Jardin impérial ne manquait pas
d'un certain charme mélancolique. La longue allée prolongeait fort loin ses
arcades rousses, laissant deviner confusément à son extrémité un horizon de
collines déjà noyées dans les vapeurs bleuâtres et le brouillard du soir; au-
delà, la vue s'étendait sur le Prater et le Danube; c'était une promenade faite
à souhait pour un poète.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théophile Gautier. (1811-1872) Deux acteurs pour un rôle I   Dim 28 Juil - 15:01

Un jeune homme arpentait cette allée avec des signes visibles d'impatience; son
costume, d'une élégance un peu théâtrale, consistait en une redingote de velours
noir à brandebourgs d'or bordée de fourrure, un pantalon de tricot gris, des
bottes molles à glands montant jusqu'à mi-jambes. Il pouvait avoir de vingt-sept
à vingt-huit ans; ses traits pâles et réguliers étaient pleins de finesse, et
l'ironie se blottissait dans les plis de ses yeux et les coins de sa bouche; à
l'Université, dont il paraissait récemment sorti, car il portait encore la
casquette à feuilles de chêne des étudiants, il devait avoir donné beaucoup de
fil à retordre aux philistins et brillé au premier rang des burschen et des
renards.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théophile Gautier. (1811-1872) Deux acteurs pour un rôle I   Dim 28 Juil - 15:01

Le très court espace dans lequel il circonscrivait sa promenade montrait qu'il
attendait quelqu'un ou plutôt quelqu'une, car le Jardin impérial de Vienne, au
mois de novembre, n'est guère propice aux rendez-vous d'affaires.

En effet, une jeune fille ne tarda pas à paraître au bout de l'allée: une coiffe
de soie noire couvrait ses riches cheveux blonds, dont l'humidité du soir avait
légèrement défrisé les longues boucles; son teint, ordinairement d'une blancheur
de cire vierge, avait pris sous les morsures du froid des nuances de roses de
Bengale. Groupée et pelotonnée comme elle était dans sa mante garnie de martre,
elle ressemblait à ravir à la statuette de La Frileuse; un barbet noir
l'accompagnait, chaperon commode, sur l'indulgence et la discrétion duquel on
pouvait compter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théophile Gautier. (1811-1872) Deux acteurs pour un rôle I   Dim 28 Juil - 15:01

- Figurez-vous, Henrich, dit la jolie Viennoise en prenant le bras du jeune
homme, qu'il y a plus d'une heure que je suis habillée et prête à sortir, et ma
tante n'en finissait pas avec ses sermons sur les dangers de la valse, et les
recettes pour les gâteaux de Noël et les carpes au bleu. Je suis sortie sous le
prétexte d'acheter des brodequins gris dont je n'ai nul besoin. C'est pourtant
pour vous, Henrich, que je fais tous ces petits mensonges dont je me repens et
que je recommence toujours; aussi quelle idée avez-vous eue de vous livrer au
théâtre; c'était bien la peine d'étudier si longtemps la théologie à Heidelberg!
Mes parents vous aimaient et nous serions mariés aujourd'hui. Au lieu de nous
voir à la dérobée sous les arbres chauves du Jardin impérial, nous serions assis
côte à côte près d'un beau poêle de Saxe, dans un parloir bien clos, causant de
l'avenir de nos enfants: ne serait-ce pas, Henrich, un sort bien heureux?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théophile Gautier. (1811-1872) Deux acteurs pour un rôle I   Dim 28 Juil - 15:01

- Oui, Katy, bien heureux, répondit le jeune homme en pressant sous le satin et
les fourrures le bras potelé de la jolie Viennoise; mais, que veux-tu! c'est un
ascendant invincible; le théâtre m'attire; j'en rêve le jour, j'y pense la nuit;
je sens le désir de vivre dans la création des poètes, il me semble que j'ai
vingt existences. Chaque rôle que je joue me fait une vie nouvelle; toutes ces
passions que j'exprime, je les éprouve; je suis Hamlet, Othello, Charles Moor:
quand on est tout cela, on ne peut que difficilement se résigner à l'humble
condition de pasteur de village.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théophile Gautier. (1811-1872) Deux acteurs pour un rôle I   Dim 28 Juil - 15:01


- C'est fort beau; mais vous savez bien que mes parents ne voudront jamais d'un
comédien pour gendre.

- Non, certes, d'un comédien obscur, pauvre artiste ambulant, jouet des
directeurs et du public; mais d'un grand comédien couvert de gloire et
d'applaudissements, plus payé qu'un ministre, si difficiles qu'ils soient, ils
en voudront bien. Quand je viendrai vous demander dans une belle calèche jaune
dont le verni pourra servir de miroir aux voisins étonnés, et qu'un grand
laquais galonné m'abattra le marchepied, croyez-vous, Katy, qu'ils me
refuseront?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théophile Gautier. (1811-1872) Deux acteurs pour un rôle I   Dim 28 Juil - 15:01

- Je ne le crois pas... Mais qui dit, Henrich, que vous en arriverez jamais
là?... Vous avez du talent; mais le talent ne suffit pas, il faut encore
beaucoup de bonheur. Quand vous serez ce grand comédien dont vous parlez, le
plus beau temps de notre jeunesse sera passé, et alors voudrez-vous toujours
épouser la vieille Katy, ayant à votre disposition les amours de toutes ces
princesses de théâtre si joyeuses et si parées?

- Cet avenir, répondit Henrich, est plus prochain que vous ne croyez; j'ai un
engagement avantageux au théâtre de la Porte de Carinthie, et le directeur a été
si content de la manière dont je me suis acquitté de mon dernier rôle, qu'il m'a
accordé une gratification de deux mille thalers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théophile Gautier. (1811-1872) Deux acteurs pour un rôle I   Dim 28 Juil - 15:01

- Oui, reprit la jeune fille d'un air sérieux, ce rôle de démon dans la pièce
nouvelle; je vous avoue, Henrich, que je n'aime pas voir un chrétien prendre le
masque de l'ennemi du genre humain et prononcer des paroles blasphématoires.
L'autre jour, j'allai vous voir au théâtre de Carinthie, et à chaque instant je
craignais qu'un véritable feu d'enfer ne sortît des trappes où vous vous
engloutissiez dans un tourbillon d'esprit-de-vin. Je suis revenue chez moi toute
troublée et j'ai fait des rêves affreux.

- Chimères que tout cela, ma bonne Katy; et d'ailleurs, c'est demain la dernière
représentation, et je ne mettrai plus le costume noir et rouge qui te déplaît
tant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théophile Gautier. (1811-1872) Deux acteurs pour un rôle I   Dim 28 Juil - 15:02

- Tant mieux! car je ne sais quelles vagues inquiétudes me travaillent l'esprit,
et j'ai bien peur que ce rôle, profitable à votre gloire, ne le soit pas à votre
salut; j'ai peur aussi que vous ne preniez de mauvaises moeurs avec des damnés
comédiens. Je suis sûre que vous ne dites plus vos prières, et la petite croix
que je vous avais donnée, je parierais que vous l'avez perdue.

Henrich se justifia en écartant les revers de son habit; la petite croix
brillait toujours sur sa poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Théophile Gautier. (1811-1872) Deux acteurs pour un rôle I   Dim 28 Juil - 15:02

Tout en devisant ainsi, les deux amants étaient parvenus à la rue du Thabor dans
la Leopoldstadt, devant la boutique du cordonnier renommé pour la perfection de
ses brodequins gris; après avoir causé quelques instants sur le seuil, Katy
entra suivie de son barbet noir, non sans avoir livré ses jolis doigts effilés
au serrement de main d'Henrich.

Henrich tâcha de saisir encore quelques aspects de sa maîtresse, à travers les
souliers mignons et les gentils brodequins symétriquement rangés sur les
tringles de cuivre de la devanture; mais le brouillard avait étamé les carreaux
de sa moite haleine, et il ne put démêler qu'une silhouette confuse; alors,
prenant une héroïque résolution, il pirouetta sur ses talons et s'en alla d'un
pas délibéré au gasthof de l'Aigle à deux têtes.
Revenir en haut Aller en bas
 
Théophile Gautier. (1811-1872) Deux acteurs pour un rôle I
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Théophile Gautier (1811-1872)
» Théophile Gautier (1811-1872) SÉRÉNADE
» Théophile Gautier (1811-1872) LE POETE ET LA FOULE.
» Théophile Gautier (1811-1872) LA LUNE.
» Théophile Gautier (1811-1872) ADIEUX A LA POÉSIE.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: