PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine IV

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine IV Empty
MessageSujet: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine IV   Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine IV Icon_minitimeMer 12 Juin - 9:46

IV
Et plein de confiance -sa dépêche parti pour New-York -le jeune peintre
s’était mis à l’oeuvre.

Cette copie en deux jours, c’était une rude tâche, mais il y arriverait.
Deux jours de plus sans voir sa mère après cinq ans d’absence, c’était un grand
sacrifice mais il s’y soumettrait.

Le lecteur sait déjà que le Murillo avait victorieusement subi l’épreuve de
l’expert, et que Maurice Flavigny n’attendait plus que d’avoir donné le dernier
coup de pinceau à sa copie, pour toucher le prix de l’original.
Qu’on nous permette d’abréger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine IV Empty
MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine IV   Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine IV Icon_minitimeMer 12 Juin - 9:46


Vers trois heures de l’après-midi, après avoir soldé sa note d’hôtel, conclu
ses derniers arrangements avec l’agent de la maison Cornhill & Granger, et fait
emballer, avec toutes les précautions voulues, sa précieuse copie ornée d’un
joli cadre en or fin commandé d’avance, le jeune voyageur avait traversé le fleuve à
Longueuil, et là avait pris une voiture de louage pour se faire conduire à
Contrecoeur.

On le retrouve frappant à la porte du presbytère de cette dernière paroisse,
son ex-voto à la main.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine IV Empty
MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine IV   Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine IV Icon_minitimeMer 12 Juin - 9:46


Le curé -un brave coeur avec une âme d’artiste -enchanté de l’aubaine,
naturellement, accueillit avec une extrême courtoisie son ancien paroissien
qu’il connaissait seulement de nom, n’étant que depuis trois ans à la tête de la
paroisse.

Il admira beaucoup le petit tableau -auquel il trouvait comme un air de déjà
vu, disait-il -et, une heure après, celui-ci, couronné de fleurs et de verdure,
suspendu au fond du reposoir sacré, au-dessus de la châsse traditionnelle si
chère aux petits enfants, n’attendait que la cloche de minuit pour resplendir dans
toute sa grâce et sa fraîcheur virginale à la lueur des lampes et des cierges.
Et Maurice Flavigny avait quitté la cure de Contrecoeur avec une nouvelle
commande, pour l’église, d’un grand tableau de la Sainte-Trinité, patronne de
la
paroisse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine IV Empty
MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine IV   Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine IV Icon_minitimeMer 12 Juin - 9:47

Jugez quel orchestre délirant, quel cantique attendri devait chanter au fond du
coeur de ce jeune homme de vingt-trois ans, qui, dans cette nuit de Noël, si
joyeuse, si solennelle, si impressionnante pour tous, apportait le bonheur et
la richesse à ce qu’il avait de plus cher au monde -sa bonne vieille mère pauvre
et aveugle, qu’il n’avait pas revue depuis cinq ans!
Maurice Flavigny la trouva seule au logis, avec une petite servante -la jeune
institutrice, qui était en même temps l’organiste de la paroisse, ayant dû
passer la journée au village chez son cousin -un jeune médecin récemment établi à
Contrecoeur -afin d’être plus à portée de l’église pour les répétitions.

Revenir en haut Aller en bas
 
Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine IV
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: