PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

  Alfred Garneau (1836-1904) Premières pages de la vie. Folie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Alfred Garneau (1836-1904) Premières pages de la vie. Folie   Mar 18 Juin - 21:23

Folie
À Mesdemoiselles XXX.

L'aube dansait sa danse ailée
Sur la colline, au fond du ciel.
Elle aperçut des fleurs dans la vallée,
La tête, hélas! plus d'à-demi voilée,
Qui doucement versaient leurs pleurs de miel.

L'aube sourit, l'aube, la fée aux roses:
« Petites fleurs, petites fleurs,
« À peine écloses,
« Séchez vos pleurs! »

« - Ah! que nous sommes malheureuses!
« Nous nous mirions au bord de l'eau,
« Rivalisant de formes gracieuses,
« Quand des zéphyrs les troupes querelleuses
« Ont en passant ridé le clair ruisseau. »

L'aube sourit, l'aube, la fée aux roses:
« Petites fleurs, petites fleurs,
« À peine écloses,
« Séchez vos pleurs! »


- « Puis, nous avons, soupirent-elles,
« Pour tout voisin un laid chardon.
« Il nous a dit, malgré nos fronts rebelles:
« Embrassez-moi, vous qui serez si belles!
« Horreur! il a des piquants au menton!... »

L'aube sourit, l'aube, la fée aux roses:
« Petites fleurs, petites fleurs,
« A peine écloses,
« Séchez vos pleurs! »

« Hélas! ô marraine, marraine,
« Sur un hippogriffe, dans l'air,
« Un cavalier à mine souveraine,
« Aux habits d'or, descend chez la Verveine.
« Mais nous, l'ennui nous ronge comme un ver. »

L'aube sourit, l'aube, la fée aux roses:
« Petites fleurs, petites fleurs,
« A peine écloses,
« Séchez vos pleurs! »

Or, à l'instant, une volée
De papillons poudrés, brillants,
Légers, accourt vers la source isolée,
Où chaque rose incline désolée
Son beau front fait pour les baisers riants.
79
L'aube sourit, l'aube, la fée aux roses:
« Petites fleurs, petites fleurs,
« À peine écloses,
« Séchez vos pleurs! »
Revenir en haut Aller en bas
 
Alfred Garneau (1836-1904) Premières pages de la vie. Folie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alfred Garneau (1836-1904) Premières pages de la vie Ô piécette d'argent
» Alfred Garneau (1836-1904) III. - Poète fol
» Alfred Garneau (1836-1904) Sonnets
» 21 juillet 2011 : Mes 3 premières pages
» Vos premières pages !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: