PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

 Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine III

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine III   Mer 12 Juin - 9:45

III
Mais laissons l’artiste à son travail, et racontons cette histoire de
portemonnaie perdu.

En arrivant à la gare Bonaventure par le train direct de New-York, Maurice
Flavigny avait fait transporter ses malles à un hôtel voisin, et avait payé le
commissionnaire avec la menue monnaie qu’un Européen porte toujours dans son
gousset pour les exigences du pourboire.

Or, conduit à sa chambre, le pauvre jeune homme avait constaté, avec un
désespoir facile à imaginer, la disparition de son porte-monnaie contenant tout
ce qui lui restait d’argent.
Les recherches furent inutiles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine III   Mer 12 Juin - 9:45


Il fallut se rendre à la cruelle évidence : il était la victime d’un pick-
pocket, et n’avait plus même en sa possession la somme qu’il lui fallait pour regagner le
village où l’attendait sa mère, sans doute aussi pauvre que lui.
C’en était trop pour le courage d’un homme. Maurice Flavigny tomba à
genoux, pleura silencieusement et pria...
Le lendemain matin, quelqu’un frappait à sa porte.
-Monsieur Flavigny?
-C’est moi.
-Un paquet pour vous.
Notre ami, assez intrigué, prit le paquet, et l’ouvrit.
Un cri de joie lui échappa.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine III   Mer 12 Juin - 9:45


À côté d’un objet roulé, de la grosseur du bras, son porte-monnaie lui-même,
bien reconnaissable, était là avec une lettre.
La main toute tremblante d’émotion, Maurice brisa le cachet, et lut l’étrange
missive qui suit:

Monsieur, -Celui qui vous écrit est un étranger. Il a vu, hier au soir, tomber
un portemonnaie de votre poche, et l’a ramassé. S’il vous le rend intact, il n’a plus qu’à
mourir de faim.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine III   Mer 12 Juin - 9:45

Je prends donc la liberté, en vous le remettant, de retenir cinquante dollars
sur la somme de cent dix qu’il contient. Mais, comme je ne suis pas un voleur et que je viens
d’apprendre, par les registres de l’hôtel, que vous êtes peintre, je vous laisse en échange un objet
qui ne peut m’être d’aucune utilité dans ce pays, mais qui -vous pourrez en juger vous-même -vaut
certainement, et plus, la somme soustraite. Je suis venu de Québec, il y a six semaines, à
petites étapes et à pied. C’est un mode de locomotion auquel, je le sens, je ne me ferai jamais.
Aussi je viens d’acheter un billet de chemin de fer pour Chicago avec votre argent. Que Dieu
vous garde d’être jamais réduit à emprunter par ce procédé.
Point de signature.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine III   Mer 12 Juin - 9:45


Maurice Flavigny, tout abasourdi, défit le rouleau, et vit apparaître la toile
dont nous avons parlé plus haut.
Il l’examina d’abord d’une façon assez indifférente, croyant avoir affaire à
quelque vieille croûte comme il y en a tant.
Mais plus il lui donnait d’attention, plus il sentait s’éveiller son intérêt.
C’était quelque chose, en fin de compte.
Il n’y avait pas à dire, c’était quelque chose.
Une oeuvre ancienne; un tableau de maître, un chef-d’oeuvre peut-être!
-Voyons, voyons, disait-il, avec anxiété.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine III   Mer 12 Juin - 9:45


Et il étendait la toile, l’approchait de la fenêtre, la lorgnait à distance.
Tout à coup un éclair lui traversa le cerveau :
-Si c’était possible!... Un Enfant-Jésus de Murillo!... En effet, ces suavités
de teintes, ces ombres aériennes si mobiles, ces chauds reflets de lumière, cette
bouche et ces yeux humides, cette grâce de modelé, cette morbidesse des chairs,
cet ensemble à la fois réaliste et idéal, ce sont bien là les caractéristiques
du maître espagnol... Oui, c’est bien un Murillo. La signature se reconnaît à chaque coup
de pinceau... Ici! et par quel hasard? Et je suis, moi, possesseur de ce trésor! Ô
ma bonne mère!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine III   Mer 12 Juin - 9:45


Et Maurice Flavigny essuya ses yeux pleins de larmes.
Il se rappelait qu’en passant à New-York il avait fait la connaissance de
riches marchands de tableaux, qui lui avaient dit :
-Il doit y avoir de vieilles toiles de maîtres au Canada, dans les anciennes
familles françaises. Si vous en rencontriez, et que les possesseurs voulussent
s’en départir, songez à nous.
Et à cette pensée, Maurice avait eu un frisson de joie qui lui avait serré le
coeur et lui avait mis comme un sanglot dans la gorge.
-Sainte Vierge, s’écria-t-il, en trois jours d’ici c’est fête de Noël; si je
vends ce tableau, je fais voeu d’en peindre une copie pour la crèche de mon village!
Revenir en haut Aller en bas
 
Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Une Aubaine III
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Le Loup-Qarou
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Hère
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Mémoires intimes Chapitre XIII
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Le Printemps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: