PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

 Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Dominique III

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Dominique III   Ven 14 Juin - 9:03

III 

Mais ce n’était pas là sa vengeance. 
Il en rêvait une autre. Il voulait réhabiliter l’ex-voto de son grand-père, 
en l’allant tirer du réduit où on l’avait remisé, pour l’installer dans l’église 
de Saint-Romuald - la paroisse voisine - à la place d’honneur qu’il avait 
occupée dans l’église de Saint-Joseph. 
Le curé de Saint-Romuald était le vénérable M. Saxe, qui a laissé des 
souvenirs si vivaces et si charmants dans le coeur de tous ceux qui l’ont 
connu. 
Aux premières atteintes de sa maladie, Dominique accourait auprès de 
lui, et lui faisait part de ses projets. 
Le bon curé, qui connaissait son homme, n’avait garde de le contrarier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Dominique III   Ven 14 Juin - 9:03

Il souscrivait à tout, et se mettait, avec sa paroisse, à la disposition du 
pauvre détraqué, qui s’en retournait dans la jubilation. 
Alors commençaient des courses, des voyages, des visites de jour et de 
nuit, dès va-et-vient à droite et à gauche, des démarches de toutes sortes et 
des efforts sans fin pour organiser la translation de la fameuse frégate. 
Il voulait une fête dans toutes les règles, une démonstration colossale. 
Les deux paroisses venant au-devant l’une de l’autre, des parrains et des 
marraines, des Te Deum, des banquets, des discours, des drapeaux, des 
flambeaux, de la musique, des cavalcades, des troupes, le canon, et le reste. 
M. le curé serait invité sans doute - on ne pouvait guère lui passerdevant le nez sans injure - mais bien sûr qu’il n’y viendrait point; il avait 
assez de coeur pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Dominique III   Ven 14 Juin - 9:03

Du reste, on se passerait de lui. 
Et s’il n’était pas content, il se contenterait, voilà! 
Après tout, Dominique ne lui devait rien. Et caetera. 
Or cette pompe, que le brave homme voyait se déployer ainsi en 
imagination, tout en prenant des proportions de plus en plus héroïques, 
subissait graduellement, dans son pauvre cerveau, des transformations plus 
ou moins singulières.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Dominique III   Ven 14 Juin - 9:03

Les perspectives se faussaient si bien dans son esprit, que l’objet 
principal de la fête y perdait entièrement son caractère primitif. 
Ce n’était plus une frégate-joujou qu’il fallait transporter d’une église 
dans une autre, c’était un véritable vaisseau de guerre de haut bord et de fort 
jaugeage, monté par un équipage en chair et en os, à bord duquel devaient 
prendre place tous les principaux invités, depuis le gouverneur-général 
jusqu’à l’archevêque de Québec.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Dominique III   Ven 14 Juin - 9:03

Pour ces personnages éminents l’admission allait de soi. Mais c’était 
pour le choix des autres - le menu fretin - que cela devenait embarrassant. 
Un tel et un tel en seraient-ils ou n’en seraient-ils pas? C’était là le 
chiendent. 
Il y avait du pour, mais aussi il y avait très souvent du contre. 
Quant à celui-ci, ça ne souffrait pas de difficultés, mais il y avait son 
beau-frère; et ici, dame, pour une raison ou pour une autre, surgissaient des 
inconvénients.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Dominique III   Ven 14 Juin - 9:04

Quant à celui-là, c’était une autre affaire; il n’en voulait pas du tout; 
mais son exclusion mécontenterait son neveu; et il tenait au neveu. 
Et puis il y avait Mme Pierre et Mme Jacques, qui ne pouvaient pas se 
sentir. 
La petite Jean, dont le père et la mère avaient des titres incontestables, 
mais qui avait un peu fait parler d’elle au dernier « bazar de la paroisse ». 
Et patati, et patata! 
Tout cela l’embrouillait et le jetait dans des perplexités inextricables. 
- Vacarme! si je m’écoutais, j’enverrais toute la machine se promener! 
s’écriait-il parfois, tout découragé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Dominique III   Ven 14 Juin - 9:04

Et la fête se remettait forcément de semaine en semaine et d’un mois à 
l’autre, jusqu’à ce que, le printemps arrivé, à la première voile d’outre-mer 
faisant son apparition dans le port de Québec, le brave Dominique eût repris 
sa raison, sans conserver le moindre souvenir des longues tribulations qu’il 
venait de traverser.
Revenir en haut Aller en bas
 
Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Dominique III
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. George Lévesque III
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Hère
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Le Loup-Qarou
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Mémoires intimes Chapitre XIII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: