PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

 Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126576
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns V    Sam 15 Juin - 17:23



Une fois - c’était à l’époque où j’étais député de Lévis - il aperçoit, sur 
le pont du Québec, mon père qui s’embarquait pour Montréal. 
Il saute sur la passerelle, l’air très affairé, et tout à fait pressé. 
- Fréchette est-il à bord? demande-t-il à l’homme de quart. 
- M. Fréchette père?
- Non, le député. 
- Je ne l’ai pas vu. 
- Il m’avait pourtant promis d’être ici avant moi, fit-il avec un geste 
d’impatience. 
Et il attendit. 
Tout à coup:

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126576
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns V    Sam 15 Juin - 17:23

- Sapristi! s’écrie-t-il, il y a des gens bien ennuyeux! En voilà des tours 
à jouer, par exemple. Il devait venir rencontrer son père au départ du bateau, 
et je vois bien que c’est de la blague... S’il m’y reprend... 
- Pardon, Monsieur, vous attendez mon fils? fit mon père en 
s’approchant. 
- C’est votre fils, Louis Fréchette, le député? 
- Oui, Monsieur. 
- Alors, Monsieur, je vous demande pardon pour ce que je viens de dire. 
Il y a au moins un peu de vrai dans ce qu’il m’a raconté. 
- Au fait, de quoi s’agit-il? demanda mon père, que ces manières 
commençaient à agacer. 
- Vraiment, je ne sais, Monsieur, si je dois... 
- Allez, ne vous gênez pas. 
- Eh bien, voici, Monsieur. Lui et moi, nous avons passé l’après-midi 
ensemble chez le notaire Guay, dans le faubourg Saint-Roch, par affaires. 
En revenant, il s’arrête chez M. Garneau, le marchand de la rue Saint-Pierre, 
et me dit: « File avec la voiture, porte la valise au Mountain Hill, et viens

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126576
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns V    Sam 15 Juin - 17:23

me rejoindre au steamboat, je paierai le cocher là. » Je l’ai cru 
naturellement, et me voilà dans de beaux draps: la voiture sur les bras, et 
pas un sou dans ma poche! Quand à ce que je lui ai prêté, je n’en suis pas 
inquiet; je sais bien qu’il me le rendra. Mais qui va payer le cocher, en 
attendant? 
- Il sera sans doute ici dans un instant, fit mon père. 
- Bigre d’instant! s’écria Burns. Voilà près d’une demi-heure que je 
l’attends sur le quai avec la voiture. Le cocher s’impatiente, et de mon côté 
je n’ai pas que ça à faire. Le farceur n’est pas près de m’embêter de cette 
façon, je n’ai que ça à vous dire! 
- Qu’est-ce qu’il réclame donc, ce cocher? 
- Ah! une bagatelle seulement: soixante-quinze sous. Si c’était une 
somme au moins... mais quand on ne l’a point, n’est-ce pas... Qu’il y 
revienne, le satané blagueur!...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126576
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns V    Sam 15 Juin - 17:23

- Mais, mon cher monsieur, dit mon père, Louis est un honnête homme. 
S’il vous a trompé, c’est involontairement, j’en suis certain. Du reste, voici 
les soixante-quinze sous, allez payer votre cocher. 
- Ma foi, Monsieur, j’accepte parce que c’est vous, fit maître Burns; 
mais si Louis arrive après mon départ, vous pouvez lui dire qu’on ne me 
joue pas deux fois de cette manière-là. 
Vous vous imaginez si j’eus beau à taquiner mon pauvre père, quand il 
me parla des soixante-quinze sous qu’il avait ainsi donnés pour moi. 
Je n’avais appris sa courte apparition à Québec que le lendemain de son 
départ. 
Cette course chez un notaire de Saint-Roch, cette station chez M. 
Garneau, cette valise, ce cocher, est-il besoin de dire que tout cela était de 
l’invention de Burns? 
Quelques instants lui avaient suffi pour combiner toute cette histoire!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
 
Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns V
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. George Lévesque III
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Hère
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Le Loup-Qarou
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Mémoires intimes Chapitre XIII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: