PLUME DE POÉSIES
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
 

 Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II Empty
MessageSujet: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II   Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II Icon_minitimeVen 14 Juin - 9:19

II 

  
Un matin, je vis une voiture de place s’arrêter à ma porte, et un 
personnage plein de gravité et d’importance descendre du marchepied, en 
faisant signe à son cocher de l’attendre. 
C’était un grand gaillard à moustaches brunes, avec des favoris en 
côtelettes et un monocle solidement encadré dans l’arcade sourcillière. 
Il portait un pantalon gris, une redingote noire et un chapeau de soie 
haut de forme. 
La tête en l’air, la canne à la main, il marchait d’un pas dégagé, avec 
l’aplomb d’un homme sûr de lui-même et de l’effet qu’il ne peut manquer 
de produire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II Empty
MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II   Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II Icon_minitimeVen 14 Juin - 9:19

À certaine distance, on pouvait facilement le prendre pour un homme 
distingué; et, ma foi, j’allais tomber dans le panneau, lorsqu’à certains 
indices qui ne trompent guère - coudes râpés, taches au gilet, chapeau plus 
ou moins éraflé, bordure terre de Sienne fondue autour du col et des 
manchettes - j’eus bientôt deviné à quelle couche sociale appartenait le 
nouveau venu. 
Certain résidu d’un jaune noirâtre mal essuyé aux coins de la bouche, et 
quelques petits courants rouges faisant réseau dans la cornée de l’oeil 
achevèrent de me fixer. 
J’avais affaire à l’un de ces déclassés, réfractaires à la discipline sociale, 
qui, bien que nés dans un monde quelconque, ont laissé tout orgueil au fond 
du verre, pour ne vivre que d’expédients, en véritables escrocs, ou tout au 
moins en parasites avérés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II Empty
MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II   Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II Icon_minitimeVen 14 Juin - 9:19

Le nouvel arrivé s’approcha ou plutôt se précipita vers moi, la main 
tendue et la figure épanouie, en s’écriant: 
- Allons, allons, allons, ce cher Louis! comment ça va-t-il! 
- Mais... très bien, fis-je en hésitant devant cette effusion inattendue. 
- On vient justement de m’apprendre que tu étais de retour au pays, 
reprit le nouveau venu; et j’accours de Québec exprès pour te serrer la 
main. 
- Merci!
- Le vieux pays, n’est-ce pas? on aime toujours à y revenir; c’est bien 
naturel. 
- En effet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II Empty
MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II   Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II Icon_minitimeVen 14 Juin - 9:20

- Ne parle pas, tiens! laisse-moi te regarder! C’est épatant, toujours le 
même, pas changé du tout!... Ce cher ami, dire qu’il y a si longtemps que 
nous nous sommes rencontrés! 
- Quelques années au moins, n’est-ce pas? 
- Eh oui, plusieurs années même; ma parole! tu ne te figures pas le 
plaisir que j’ai de revoir un vieux de la vieille comme toi. 
J’étais littéralement abasourdi. 
- Te souviens-tu, ajouta mon homme, des vingt piastres que je t’ai 
prêtées quand tu es parti? 
- Ma foi...
Et j’hésitais, de plus en plus interloqué.
- Non, n’est-ce pas?... C’est bien possible. On avait pris quelques petits 
verres ensemble... pas surprenant. Du reste, ça ne fait rien, va! Pas la peine 
d’en parler, et je ne suis pas venu pour ça. 
- Ah! fis-je un peu rassuré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II Empty
MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II   Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II Icon_minitimeVen 14 Juin - 9:20

- Non, non, c’est inutile, ne parlons pas de ces cinq sous là. Tu me 
connais, tu sais bien que je ne m’occupe pas de semblables bagatelles, 
voyons... Ce cher Louis! 
- Mais... 
- Y a-t-il longtemps que tu as vu la petite Lucette? 
- La petite Lucette, dame... 
- Toujours la même, elle aussi, tu sais; grosse et grasse, meilleure 
musicienne que jamais, et pas encore mariée! C’est toi qui lui as fait 
joliment du tort à cette enfant-là. 
- Comment cela? fis-je un peu flatté tout de même. 
- Tu le sais bien, hypocrite! s’écria mon inconnu avec un geste qui 
chatouilla agréablement ma fatuité, je l’avoue. Nous irons la voir ensemble, 
si tu veux, continua-t-il. Ça lui fera bien plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II Empty
MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II   Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II Icon_minitimeVen 14 Juin - 9:20

- Mais... 
- La bonne petite Lucette!... Moi, c’était la mère que je cultivais, à cette 
époque-là. Comme le temps passe vite, hein!... Allons, viens à l’hôtel avec 
moi, je te paie le champagne! 
Et mon singulier interlocuteur parlait, parlait, sans attendre de réponses, 
sans prendre haleine, intarissable, me tapant sur l’épaule et me serrant les 
deux mains avec une effusion délirante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II Empty
MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II   Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II Icon_minitimeVen 14 Juin - 9:20

Je vous l’ai dit au commencement, je ne sais si j’avais jamais vu Burns 
avant cette rencontre - car c’était Burns, je l’appris plus tard - mais une 
chose bien certaine, c’est que nous n’avions jamais été ensemble, non 
seulement sur un pareil pied d’intimité, mais encore sur un pied commun 
quelconque. 
Encore moins avais-je jamais eu l’occasion de lui emprunter cent francs. 
Il me faisait, en tout cas, l’effet d’un parfait étranger. 
Pas la moindre réminiscence d’avoir vu ce type-là ni à Québec ni 
ailleurs!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II Empty
MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II   Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II Icon_minitimeVen 14 Juin - 9:20

D’abord, cette familiarité m’intrigua. 
Puis, je me demandai si j’avais affaire à un maniaque, et enfin, si je 
n’étais pas le jouet de quelque fumiste qui s’amusait à me faire poser. 
Son assurance avait été telle, au premier abord, que je m’étais prêté 
passivement, mais assez volontiers, à ses accolades, me défiant de ma 
mémoire, et craignant - en temps d’élection, voyez-vous... - d’offenser un 
homme qui avait l’air de me porter un si vif intérêt, une affection si 
débordante. 
Et puis, une fois compromis par un semblant de reconnaissance, je ne 
pouvais plus guère reculer et décemment lui demander son nom. 
Les vingt dollars me mettaient bien un peu la puce à l’oreille; mais il 
pouvait y avoir méprise d’identité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II Empty
MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II   Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II Icon_minitimeVen 14 Juin - 9:20

D’un autre côté, je me rappelais fort bien la petite Lucette, ce qui ne me 
permettait pas de m’arrêter à cette hypothèse. 
En somme, j’étais on ne peut plus perplexe, et je me battais les flancs 
pour trouver quelque chose à dire, ne sachant quel parti prendre, lorsque, 
feignant de s’apercevoir de mon embarras, l’ami Burns s’écria sur le ton de 
la plus extrême surprise: 
- Mais, nom d’un petit bonhomme! tu me regardes curieusement; estce 
que tu ne me reconnaîtrais pas par hasard? 
Alors j’eus une lâcheté que la politique seule pouvait faire excuser: 
- Si, si! dis-je; comment donc! Je suis un peu distrait, voilà tout. 
- Ah! je comprends, ton élection! Eh bien, est-ce que ça va, ton 
élection? 
- Dame, oui, je ne me plains pas; le parti se forme; il y a de 
l’enthousiasme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II Empty
MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II   Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II Icon_minitimeVen 14 Juin - 9:21

- Eh bien, mon cher Louis, autant te le dire tout de suite, c’est là une des 
raisons qui m’amènent auprès de toi. 
- Vraiment?
Je commençais à voir venir.
- Oui, mon vieux; je te disais tout à l’heure que j’avais fait le voyage de 
Lévis pour te serrer la main, c’était vrai; mais il y avait autre chose. 
- Quoi donc? 
- Une affaire de femme. 
- Quelle femme? 
- Ah! ça, tu en demandes trop; en gentilhomme, tu comprends... 
- Oui, mais enfin... 
- Enfin, voici: il s’agit d’une des femmes les plus haut placées de 
Québec. Suppose que c’est la femme d’un ministre; en tout cas, une bigre 
de jolie femme, mon gaillard, je ne t’en dis pas plus long. Elle prétend 
détester à mort ton adversaire le docteur Blanchet; mais je sais mieux que 
ça, moi, tu comprends. Elle t’a entendu parler en public dimanche, et elle est 
folle de toi, c’est tout clair. De sorte qu’elle veut te faire gagner ton élection 
à tout prix, et c’est elle qui m’envoie ici pour cela. 
- Ah!
Revenir en haut Aller en bas
 
Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns II
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: