PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

 Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns IX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126575
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns IX   Sam 15 Juin - 17:29

IX 

En 1855, lors du séjour à Québec de la Capricieuse, le premier vaisseau 
de guerre français qui ait mouillé dans les eaux du Saint-Laurent après la 
cession du pays à l’Angleterre, Burns exécuta l’un des plus beaux exploits 
de sa vie. 
Un coup de maître à illustrer un homme. 
Il y avait alors à Québec une veuve et sa fille; des gens d’une 
respectabilité parfaite, mais que la société québecquoise, beaucoup plus 
exclusive que de nos jours, tenait un peu en quarantaine, à leur grand 
désespoir, car ces dames étaient fort ambitieuses, et n’appréciaient rien tant 
que les relations mondaines.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126575
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns IX   Sam 15 Juin - 17:29

Grande surprise pour elles, un dimanche après-midi. 
Un des officiers supérieurs de la Capricieuse les attendait au salon. 
Elles accourent, tout naturellement, le sourire aux lèvres. 
L’officier les salue avec une grâce parfaite, et entame la conversation 
sur le ton d’un homme très répandu dans le monde, et avec un accent que 
n’aurait pas renié un natif du faubourg Saint-Germain. 
Il avait entendu parler de ces dames; il connaissait leur position 
sociale; et pour preuve qu’il savait reconnaître et leur rang et leur mérite, il 
venait avec empressement les inviter à visiter la corvette française, où le 
commandant de Belvèse et son état-major seraient enchantés de les recevoir. 
- Pouvons-nous compter bientôt sur l’honneur de votre visite, 
Mesdames? interrogea le galant officier sous forme de conclusion. Je me 
permets cette question afin de pouvoir, sachant que vous n’avez ni mari ni 
frères pour vous présenter à bord, saisir l’occasion de mettre un de nos 
canots à vos ordres.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126575
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns IX   Sam 15 Juin - 17:29

- Mais, Monsieur, vous nous faites bien trop d’honneur, à ma fille et à 
moi... Est-ce que demain...? 
- Demain? c’est parfait. Dans l’avant-midi? 
- Entre dix ou onze heures, si cela vous convient. 
- Très bien, Mesdames. Alors c’est entendu. Demain, à dix heures, une 
embarcation sera toute à votre service, au quai du Marché. Ne vous pressez

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126575
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns IX   Sam 15 Juin - 17:30

pas, l’on vous attendra. Et si vous voulez bien ne pas dédaigner mon 
escorte, c’est moi qui aurai l’honneur de vous conduire à bord. 
Il ne faut pas demander si les deux dames se gourmaient et se 
confondaient en remerciements. 
Leur amour-propre se gonflait d’avance quand elles songeaient à leurs 
nombreuses rivales de la haute, qu’un pareil succès allait bien sûr faire 
sécher de jalousie durant six mois au moins. 
Elles reconduisirent le courtois officier jusque sur le trottoir presque, 
l’invitant à dîner, à déjeuner, que sais-je? 
Le marin français répondait par les phrases les plus choisies de son 
répertoire.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126575
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns IX   Sam 15 Juin - 17:30

C’était une effusion! 
Enfin, l’on ne comptait plus les poignées de main échangées, lorsque, au 
moment de franchir le seuil, l’élégant officier s’arrêta en tâtant son gousset 
d’un air contrarié. 
- En voilà bien une autre! s’écrie-t-il, vous allez me trouver impoli; je 
désirais donner un franc à votre bonne, et je m’aperçois que j’ai eu la 
gaucherie d’oublier mon porte-monnaie à bord. Allons, ce sera pour une 
autre fois.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126575
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns IX   Sam 15 Juin - 17:30

- Mais, Monsieur, ce n’est pas la peine, je vous assure. 
- Si si! j’y tiens... Ah! mais c’est que, pour comble d’ennui, j’avais 
quelques visites à faire, et voilà qu’il me faut retourner à bord pour chercher 
de l’argent. Un après-midi flambé tout simplement... À savoir, en outre, si le 
cocher voudra bien se fier à moi... Diable! diable! que c’est donc 
ennuyeux! A-t-on jamais vu avoir si peu de tête? 
- Mais, Monsieur, si nous osions... 
- Ah! c’est impossible, vous comprenez! Emprunter d’une dame, ça se 
fait pas. 
- Mais si nous insistions... 
- N’insistez pas, je vous en prie! 
- Pour nous faire plaisir!
- Il est vrai que... Ah! mon Dieu, quel ennui, quel ennui!... Je n’en fais 
jamais d’autres. 
La dame s’était éclipsée un instant, et revenait avec un billet de dix 
dollars.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126575
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns IX   Sam 15 Juin - 17:30

- Tenez, Monsieur, tenez! disait-elle. Prenez ces quelques sous; vous 
rendrez cela demain. 
- Vous me confondez, Madame, disait l’officier d’un ton humilié et 
confus; vraiment, je ne saurai jamais comment vous remercier... Au fait, je 
vous l’avouerai, ce léger service m’est d’autant plus précieux venant de 
vous; et je réussirais à m’acquitter que je n’en perdrais le souvenir. 
Et sur cette phrase de madrigal, mon Burns - on a deviné que c’était lui 
- remontait en voiture en envoyant des mamours du bout des doigts, et en 
répétant:
- À demain! à demain, Mesdames!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126575
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns IX   Sam 15 Juin - 17:30

Est-il besoin de se demander qui attendit sous l’orme, le lendemain?
Jamais le marché Finlay n’avait vu un pareil déploiement de toilette, et
surtout un plus singulier allongement de figures succéder, au fur et à mesure 
que l’heure avançait, à une expression de physionomie plus triomphante. 
On en parle encore. 
Sur ses vieux jours, Burns, trop connu à Québec, dut étendre le cercle de 
ses opérations à la campagne. 
Il exerçait à Lévis, à Beauport, à Lorette, et poussait quelquefois jusqu’à 
Portneuf.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126575
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns IX   Sam 15 Juin - 17:30

Maintenant l’on me demandera peut-être comment un ivrogne vivant 
d’emprunts de ce genre pouvait se vêtir de façon à jouer ainsi le rôle d’un 
gentleman à un moment donné. 
Je répondrai que Burns appartenait à une famille honorable et à l’aise, et 
que ses soeurs - qui l’aimaient malgré tout - le fournissaient assez 
régulièrement de linge et d’habits. 
Quand il empruntait, c’était pour boire; car - rendons ce témoignage à 
de braves gens - il avait toujours un couvert mis chez quelqu’un des siens. 
Ce qui ne l’a pas empêché de mourir, comme un vulgaire poète, à 
l’hôpital.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126575
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns IX   Sam 15 Juin - 17:31

Quelques instants avant sa mort - je tiens le fait du docteur Vallée qui 
l’assista dans sa dernière maladie - on le vit palper son oreiller, tâter ses 
couvertures, fureter dans ses draps. 
- Que cherchez-vous donc? demanda le docteur. 
- Mon porte-monnaie, balbutia-t-il.
Et il expira.

  
Si le bon saint Pierre est susceptible de se laisser entortiller, il a dû 
rencontrer son homme cette fois-là!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
 
Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns IX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. George Lévesque III
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Hère
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Le Loup-Qarou
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Mémoires intimes Chapitre XIII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: