PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

 Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns VII

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 127630
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns VII   Sam 15 Juin - 17:25

VII 


Écoutons Burns dans un autre rôle.
C’était vers 1863 ou 1864.
Il n’y avait pas longtemps que François Langelier était entré au barreau;
mais son titre de professeur à l’université Laval et ses hautes capacités bien 
connues lui avaient déjà fait la réputation d’un avocat éminent. 
À sa demeure privée, un soir, on vint lui dire qu’un monsieur désirait lui 
parler. 
- Introduisez! dit François Langelier. 
Et bientôt l’avocat se trouve en présence d’un gentleman bien mis et aux 
manières distinguées, qui lui demande pardon de venir l’entretenir d’affaires 
à pareille heure, et... 
Mais il est forcé de partir pour voyage le lendemain matin, et...
C’était Burns.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 127630
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns VII   Sam 15 Juin - 17:26

- Vous êtes le bienvenu, Monsieur, lui dit François Langelier, qui ne le 
connaissait pas, et qui, comme on sait, est la condescendance même. 
Exposez-moi votre affaire. 
- Je vais tâcher d’être bref, Monsieur, afin de ne pas trop abuser de 
votre indulgence et de votre temps. Il s’agit d’une question bien délicate, de 
même que tous les différends de famille, du reste. Et comme votre nom, 
depuis un certain temps déjà, s’impose à la confiance publique, les parties 
dont les intérêts sont en litige ont décidé de s’en rapporter à vous - à votre 
honnêteté et à vos connaissances légales - pour régler la question, si cela se 
peut, sans publicité et sans trop de frais. 
- Je suis bien flatté de ce témoignage, Monsieur, fit Langelier. 
J’essaierai de m’en montrer digne en vous donnant satisfaction. Exposezmoi 
le cas dont il s’agit.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 127630
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns VII   Sam 15 Juin - 17:26

- Ce ne sera pas long, Monsieur, dit Burns. D’abord, nous sommes trois 
intéressés; mais au fond, je suis seul. 
- Comment cela? 
- Voici, Monsieur. Un peu de patience, s’il vous plaît, et vous allez me 
comprendre. Mon aïeule a donné tous ses biens à ma mère; c’est-à-dire 

  
qu’en réalité elle ne lui a rien donné du tout; et c’est un peu ce qui est la 
cause de mon embarras. 
- Je conçois.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 127630
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns VII   Sam 15 Juin - 17:26

- De sorte que ma mère n’a rien eu, et que les propriétaires véritables 
sont mes frères; je veux dire moi avec mes frères, ou plutôt moi tout seul, 
parce que, au point de vue légal, je ne fais qu’un avec mes deux frères, dans 
la succession, vous comprenez... 
- J’écoute, marchez! Ou plutôt allez droit à la difficulté. Où est-elle? 
- La difficulté? Elle est claire comme deux et deux font quatre: mes 
frères voudraient avoir l’argent et moi aussi. 
- Où se trouve cet argent? demanda l’avocat, et quel en est le montant? 
- À dire le vrai, Monsieur, nous ne savons pas où est l’argent; et quand 
au montant ce sera à vous de faire les calculs. Nous avons pleine confiance 
en votre habileté.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 127630
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns VII   Sam 15 Juin - 17:26

Langelier, s’apercevant qu’il avait affaire à un homme un peu engagé 
dans les vignes du Seigneur, et voulant s’en débarrasser, sans toutefois 
manquer une affaire avantageuse peut-être, lui dit: 
- Je vois ce que c’est, il s’agit d’une substitution. 
- Exactement! c’est le mot que je cherchais. 
- Tout à votre service alors; mais cela vous coûtera quelque argent. 
- Combien vous faudra-t-il, Monsieur? Je suis prêt à dépenser jusqu’à 
mon dernier sou pour avoir justice. 
- Il vous faudra débourser au moins une centaine de dollars.
Burns regarda froidement l’avocat.
- Croyez-vous, demanda-t-il, que vous puissiez entamer une affaire de 
cette importance avec si peu d’argent? 
- Dame...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 127630
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns VII   Sam 15 Juin - 17:26

- Non, vous êtes trop modeste; je pensais que cela me coûterait au 
moins cinq cents piastres pour commencer. En tout cas, ajouta Burns, 
veuillez me faire un reçu pour deux cents piastres. 
Et il mit la main à son gousset avec un geste de grand seigneur, comme 
pour en tirer un porte-monnaie. 
Tout à coup il s’arrêta en se frappant le front d’un air ennuyé. 
- Non, non, dit-il, arrêtez, pas de reçu! Sapristi, a-t-on jamais vu un 
étourdi comme moi?... Il faut attendre à demain, Monsieur. Si je ne 

  
craignais d’être ridicule, je vous conterais la vieille histoire du portemonnaie 
oublié... vieille histoire qui est pourtant vraie quelquefois, j’en fais 
la désagréable expérience. À demain donc, Monsieur; il me faudra trouver 
le moyen de vous voir avant mon départ. Bien fâché de vous avoir dérangé! 
Et Burns prit congé avec un si grand air, que François Langelier crut 
devoir le reconduire jusque dans l’antichambre.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 127630
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns VII   Sam 15 Juin - 17:26

- Au revoir, Monsieur! dit Burns.
Mais comme il mettait la main sur le bouton de la porte:
- Sapristi! dit-il en hésitant un peu; j’y pense, puisque vous avez été 
témoin de mon humiliation, et que vous savez, du reste, que ce ne sera que 
vingt-cinq sous à ajouter demain à mes deux cents piastres, prêtez-moi ces 
vingt-cinq sous, pour me débarrasser de mon cocher; sans cela, j’aurais à le 
garder des heures, et sans nécessité! Je ne me gêne point, vous le voyez. Un 
homme comme vous sait comprendre ces situations... si bêtes qu’elles 
soient. Au fait, puisque je vous ai pris pour mon homme de confiance... 
Abrégeons en disant tout simplement que François Langelier prêta les 
vingt-cinq sous. 
Il s’en défend bien un peu aujourd’hui; mais je sais qu’il les prêta.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
 
Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Burns VII
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. George Lévesque III
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Hère
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Le Loup-Qarou
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Mémoires intimes Chapitre XIII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: