PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

  Alfred Garneau (1836-1904) Premières pages de la vie. Dies Irae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Alfred Garneau (1836-1904) Premières pages de la vie. Dies Irae   Mar 18 Juin - 21:24



Dies Irae


Jour de colère, ô jour où Dieu
Condamnera son oeuvre au feu,
Témoin la Sibylle et l'Hébreu!

Quelle terreur agitera
L'Univers quand apparaîtra
Ce juge, qui le scrutera!

Sous les cieux, des bouches d'airain
Appelleront le genre humain
À son tribunal souverain.

La Nature et la Mort seront
Stupéfaites: les morts rompront
Leurs tombeaux et se lèveront.

Un vent de foudre, à ce moment,
Ouvrira le Livre enfermant
La matière du jugement.

Et dès lors tout sera fini:
Crime et mensonge au crime uni.
Chaque péché sera puni.
Revenir en haut Aller en bas
 
Alfred Garneau (1836-1904) Premières pages de la vie. Dies Irae
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alfred Garneau (1836-1904) Premières pages de la vie Ô piécette d'argent
» Alfred Garneau (1836-1904) III. - Poète fol
» Alfred Garneau (1836-1904) Sonnets
» 21 juillet 2011 : Mes 3 premières pages
» Vos premières pages !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: