PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

 Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Drapeau IV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Drapeau IV   Jeu 13 Juin - 11:18

IV


Il avait un fils, - Pierre.
Celui-ci hérita de la terre paternelle, se maria et devint père de famille à
son tour.
C’était un homme paisible et industrieux.
Il prospérait.
Mais, l’imagination montée par les divagations patriotiques de son père,
il s’entretenait volontairement dans un état d’exaltation maladive qui devait,
lui aussi, le mener à mal.
Il ne pouvait pas se faire à l’idée que le pouvoir de l’Angleterre, chez
nous, fût permanent.
Il rêvait sans cesse je ne sais quel revirement, révolte ou contreconquête
qui chasserait l’étranger du pays et ramènerait sur nos bords la
France victorieuse.
Quand il allait vendre ses denrées à Québec, il revenait toujours au
comble de l’exaspération.
- Maudits Anglais! grommelait-il; il y en a plein les rues. Des guérites
à toutes les portes! Des baïonnettes dans tous les coins! Toujours quelques
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Drapeau IV   Jeu 13 Juin - 11:18

frégates qui débarquent des canons. On n’est plus maître chez soi!...
Québec n’est plus qu’une fourmillière de goddems. Est-ce qu’on ne fera pas
sauter cette vermine?... Ah! si le Bonaparte pouvait donc venir!...
Napoléon alors commandait à l’Europe et faisait trembler le monde.
Les bulletins de l’immortelle légende arrivaient jusqu’à nous; et, malgré
tous les efforts des intéressés pour en atténuer l’éclat, ces interminables
échos de victoires exaltaient les esprits et ranimaient l’espoir dans les coeurs
toujours dévoués au souvenir de la France.
La France toute-puissante, c’était le salut, c’était la délivrance
prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Drapeau IV   Jeu 13 Juin - 11:18

Les vieux Canadiens pleuraient rien que d’y penser, et murmuraient
comme Crémazie plus tard:
Napoléon, rassassié de gloire,
Oublierait-il nos malheurs et nos voeux,
Lui dont le nom, soleil de la victoire,
Sur l’univers se lève radieux?
Serions-nous seuls privés de la lumière
Qu’il verse à flots aux plus lointains climats?
Oh! ciel, qu’entends-je? une salve guerrière!...
- Dis-moi, mon fils, ne paraissent-ils pas?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Drapeau IV   Jeu 13 Juin - 11:18

Les jeunes patriotes, eux, soupiraient après le jour où ils pourraient
sortir de sa cachette le fusil rouillé de leurs pères, pour recommencer, sans
merci, la lutte éternelle et légendaire.
Un jour - en 1815 - Drapeau fils mettait le pied sur le marché de
Québec avec un plein chargement de produits de la plus belle venue, - et
tout joyeux.
La nouvelle était arrivée que l’empereur, échappé de l’île d’Elbe, venait
de rentrer triomphalement à Paris.
Les Bourbons étaient en fuite.
L’Angleterre n’avait qu’à bien se tenir cette fois!
Enfin, les « maudits habits-rouges » allaient donc faire demi-tour!...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Drapeau IV   Jeu 13 Juin - 11:18

Drapeau les voyait déjà prendre leurs cliques et leurs claques, et plier
bagage sans demander leur reste.
Pauvres gens, après tout!
Il les plaignait déjà, et se sentait presque disposé à leur pardonner...
Tout à coup:
Boum!...
Un coup de canon.
Puis deux.
Puis trois.
Puis quatre.
Enfin, vingt et un!
- Qu’est-ce donc?
- Vous ne savez pas?
- Non.
- C’est un bâtiment qui est entré dans le port ce matin, avec une grosse
nouvelle, à ce qu’on dit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Drapeau IV   Jeu 13 Juin - 11:19

- Vrai? Qu’est-ce que ça peut bien être?
- Sais pas.
- Eh! vous autres, là-bas, savez-vous?
- Quoi?
- La nouvelle.
- Quelle nouvelle?
- La grande nouvelle de ce matin, parbleu!
- Je la connais, moi, fait une vieille revendeuse; on vient de la crier
partout à la haute ville.
- De quoi s’agit-il donc?
- On dit que le Bonaparte a été battu.
- C’est pas vrai!...
- Dame... c’est difficile à croire.
- Ce n’est malheureusement que trop vrai, fit un nouvel arrivé.
Napoléon a été vaincu par le général Wellington. L’armée française a été
écrasée à Waterloo, près de Bruxelles en Brabant. Les Anglais, les Russes et
les Prussiens marchent sur Paris avec les Autrichiens.
Il prononçait probablement les autres chiens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Drapeau IV   Jeu 13 Juin - 11:19

En ce moment une fanfare retentissait au loin avec des roulements de
tambour.
Et la musique d’un régiment lança solennellement aux échos de la
vieille ville française les premières notes du God save the King!
Cette nuit-là même - à une heure du matin - après avoir mis son cheval
au râtelier, Pierre Drapeau rentrait chez lui, pleurant à sanglots et chantant
d’une voix terriblement sinistre:
À cheval, gens d’armes!
À pied, Bourguignons!
Montons en Champagne,
Les Anglais y sont!...
Sa femme et ses enfants constatèrent avec désespoir que le pauvre
homme avait perdu la raison à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
 
Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. Drapeau IV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. George Lévesque III
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Hère
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Le Loup-Qarou
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Mémoires intimes Chapitre XIII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: