PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

 Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. George Lévesque II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126583
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. George Lévesque II   Sam 15 Juin - 17:34

II 
Une fois, George Lévesque racontait une de ses prouesses d’élections: 
- J’étais là, disait-il, torrieux! avec ma petite jument noire, vingt vices! 
une bête, chrysostome! un peu dépareillée, comme on dit. J’avais emporté 
dans ma poche un réserveur, écoute! à six coups, diable emporte!... J’étais 
alorsse! décidé, malheur! à tuer, t’entends bien... Oui, mille démons, 
j’aurais tué! J’avais-t-un poignard dans le coffre de ma carriole, virginis!... 
un poignard, mardi!... un poignard,... enfin... que j’aurais enfoncé, millions 
de crimes!... dans le coeur, écoute, mon ami!.... de ma mère, pochetée de 
sacres!... C’était pas une rage, t’entends bien... c’était un désespoir de 
possédé! 
Il débitait tout cela, moins par bravache, par forfanterie, que par 
habitude.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126583
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. George Lévesque II   Sam 15 Juin - 17:34

Aussi personne ne s’y trompait; chacun savait que toute cette férocité 
de commande n’était qu’à la surface. 
Il est des gens naturellement violents qui font des efforts constants pour 
garder leur sang-froid et paraître calmes et doux. 
George Lévesque, au contraire, qui était la brebis du bon Dieu, aurait 
voulu passer pour un matamore. 
Sa suprême ambition aurait été qu’on dît de lui: « Il faut prendre garde, 
oui! ce diable d’homme serait capable de tout, s’il se fâchait! » 
Mais il ne se fâchait jamais; et même lorsqu’il aurait voulu simuler 
l’exaspération ou la méchanceté, son expression de physionomie le 
trahissait.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126583
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. George Lévesque II   Sam 15 Juin - 17:35

Dans les élections pas plus que dans d’autres circonstances, George 
Lévesque n’a jamais eu de poignard sous le siège de son traîneau, et, s’il a 

  
jamais vu de révolver à six coups, il s’est bien donné garde d’y toucher, et 
surtout de s’en armer pour courir les assemblées politiques. 
J’admets bien qu’il peut avoir, assez souvent même, assommé quelqu’un 
de ses semblables avec ses discours, mais jamais avec aucune arme plus 
meurtrière.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126583
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. George Lévesque II   Sam 15 Juin - 17:35

À l’entendre aussi, il était d’autant plus dangereux que sa méchanceté 
était servie par une bravoure à ne reculer devant rien. 
Il était aussi hardi que redoutable: 
- La paroisse de Saint-Simon, écoute! je leur z’ai dit, victime!... ma 
façon de penser, batêche!... Je leur z’ai dit, t’entends bien, à la porte de 
l’église, torrieux! Écoute! vous êtes tous de la crasse, vice!... de la 
canaille, crime!... des bouts de corde, nom d’un choléra!... Alorsse, qu’ils 
m’ont pas fait gros comme ça, t’entends bien! Même que le curé, bateau!... 
m’a invité à dîner, ma foi de gueux!... indubitablement!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
 
Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. George Lévesque II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. George Lévesque III
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Hère
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Le Loup-Qarou
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Mémoires intimes Chapitre XIII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: