PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

 Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. George Lévesque VI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126583
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. George Lévesque VI   Sam 15 Juin - 17:39

VI 

On l’a probablement remarqué, le chapelet de jurons que George 
Lévesque égrenait dans sa conversation n’allait jamais jusqu’au blasphème. 
Ses sentiments de bon chrétien s’y opposaient. 
Il n’y mettaient même jamais - je l’ai dit - l’accent énergique que 
comportait la rudesse des mots. 

Aussi personne ne s’étonnait de l’entendre. 

On ne concevait pas que George Lévesque sans cet intarissable flux 
d’interjections sous lequel se noyait tout ce qu’il voulait dire. 
Avec cela, qu’on n’aurait pu trouver un plus honnête homme et un 
meilleur garçon, sur toute la côte du sud, depuis Québec jusqu’à la Baie-
des-Chaleurs.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126583
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. George Lévesque VI   Sam 15 Juin - 17:39

Toujours le gousset au service des amis; jamais l’oreille fermée à 
l’appel du malheureux! 

Il commençait toujours par refuser, par exemple: 
Bande de bêtes qui se laissaient fourrer dedans, mardi!... Tas de crèvefaim, 
torrieux!... Paquet de feignants qu’il fallait nourrir, cré virgule! pour 
encourager le vice, potence!... Non, batêche! c’est pas George Lévesque, 
mardi! qu’était assez bête, t’entends bien, pour se laisser tondre, nom d’un 
sabot! par les imbéciles et la canaille, alorsse! 
Mais cette brusquerie n’imposait à personne. 
Du reste, il mâchonnait encore ses batêche et ses torrieux, qu’il avait 
déjà à la main la somme demandée par l’ami, ou le morceau de lard ou la 
miche de pain réclamée par le pauvre.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126583
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. George Lévesque VI   Sam 15 Juin - 17:39

Il y avait un crédit ouvert à son hôtel pour tous les passants décavés. 
Il y avait toujours une bonne assiettée de soupe et une tranche de 
jambon à la cuisine pour toute cette vermine de vagabonds sous la cope, cré 
nom!... qui viennent embêter le monde respectable, t’entends bien, pour 
vivre, alorsse... aux dépends du public, mardi!... et qu’on devrait, écoute, 
mon ami!... chasser, batêche! à coups de fusil, torrieux!... indubitablement.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126583
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. George Lévesque VI   Sam 15 Juin - 17:39

Puis, quand l’individu était bien rassasié, George Lévesque ajoutait le 
pousse-café, t’entends bien, alorsse, quand il n’avait pas offert le petit coup 
d’appétit en commençant, nom d’un Juif! 
C’est un peu, sans doute, grâce à cette générosité intarissable que 
George Lévesque est mort pauvre. 
Mais, s’il n’a pas légué de grands biens à ses héritiers, on peut dire en 
revanche qu’il les a un peu comblés de son vivant, et qu’il laisse au moins 
derrière lui une réputation sans tache, un nom sympathique, et des souvenirs 
dont la gaieté n’altère en rien le côté cordial et quelquefois même 
attendrissant.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
 
Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. George Lévesque VI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Originaux Et Détraqués. George Lévesque III
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Hère
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Le Loup-Qarou
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Mémoires intimes Chapitre XIII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: