PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

 Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.La Tête A Pitre IV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126583
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.La Tête A Pitre IV   Mer 12 Juin - 21:39

Rappel du premier message :

IV
Le père Baron en était là de son récit lorsqu’une voix retentit dans la rue :
-Embarque! embarque!...
En un instant tous les canotiers furent sur pieds.
-Le baissant est fini, la mer est étale, allons!
-Combien de passagers?
-Cinq.
-Un canot avec huit bons avirons va suffire.
-Allons, Nazaire, c’est à ton tour.
-Et vous avez de la chance, ajoutai-je, car vous allez conduire des nouveaux
mariés.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org

AuteurMessage
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR


Nombre de messages : 126583
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.La Tête A Pitre IV   Mer 12 Juin - 21:47

Vous lui donniez des sous, du tabac, un petit verre, quelque vieux vêtement :
-Cré million! disait-elle, merci : c’est ça qui fait mon affaire!
Si les enfants du voisinage entraient dans son jardin, marchaient sur ses 
platesbandes ou chipaient ses roses :
-Cré million! s’écriait-elle, attendez voir, les marcassins, que je vous pende
par les oreilles à la clenche de la porte.
Les enfants, qui connaissaient la valeur de ses menaces, n’en avaient guère
peur et l’avaient surnommée Million.
De son côté, elle ne s’en fâchait pas.
Donc, la vieille Thérèse alla ouvrir la porte.
-Bonzour, Miyon, fit une petite voix qui sortait de l’ombre.
Thérèse s’approcha; c’était Louise avec son chien et un petit paquet qu’elle
portait précieusement au bout de ses bras, comme quelque chose de vénérable et
de sacré.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126583
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.La Tête A Pitre IV   Mer 12 Juin - 21:47

On conçoit la surprise de la vieille.
-Comment, s’écria-t-elle, c’est toi, puceron!... Cré million! qu’est-ce que tu
viens faire ici à pareille heure?
-Veux voir monsieur Monseigneur.
-Monseigneur, monseigneur... Cré million! il a d’autre chose à faire qu’à
s’amuser à toi, monseigneur. Entre te chauffer, tiens! Regardez-moi ça, cré
million! c’est déjà gelé comme un creton. A-t-on jamais vu?...
-Qu’est-ce que c’est? fit une voix paternelle bien connue de la fillette.
Et le bon évêque apparut dans l’encadrement d’une des portes de
l’antichambre.
-Qu’est-ce que c’est?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126583
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.La Tête A Pitre IV   Mer 12 Juin - 21:47

-C’est moi.
-Qui, toi?
-Ouise!
-Louise! c’est pourtant vrai! avec qui es-tu?
-Avec Corbeau.
-Ton père sait-il que tu es sortie?
-Dort!
-Et que viens-tu faire?
-Ouise apporte tite robe pour tit Zésus.
-Tu apportes une robe pour le petit Jésus?
-Oui, a vu lui hier, a pas de robe, a froid, froid.
-Mais où l’as-tu prise, cette robe?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126583
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.La Tête A Pitre IV   Mer 12 Juin - 21:48

Alors l’enfant se mit à raconter, dans son naïf langage de bébé, avec mille
hésitations et en balbutiant les mots trop difficiles à prononcer, comme quoi 
elle avait mis ses souliers dans la cheminée, la veille au soir, avant de se 
coucher; comme quoi Santa Claus était venu pendant la nuit et lui avait apporté une 
grosse poupée en toilette, avec une belle robe neuve; comme quoi elle avait alors 
pensé au petit Jésus tout seul au fond de sa crèche, exposée dans la grande église 
froide; et enfin comme quoi elle avait déshabillé la poupée pour habiller celui qu’elle
appelait « le tit Zésus ».

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126583
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.La Tête A Pitre IV   Mer 12 Juin - 21:51


L’évêque écoutait tout cela avec attendrissement.
-Mais ta poupée va avoir froid à son tour, dit-il.
-Oh! non, enveloppée dans çâle à Ouise.
-Eh bien, viens t’en, fit le bon prélat en se passant furtivement le bout du
doigt dans le coin de l’oeil; nous allons retourner chez papa, tu rhabilleras
ta poupée, et, quant au petit Jésus, sois tranquille, je vais faire chauffer sa
crèche de façon à ce qu’il n’ait pas froid.
-Vrai, vrai?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126583
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.La Tête A Pitre IV   Mer 12 Juin - 21:52

Et l’histoire -comme toutes les histoires de Louise devenue grande -finit par
un éclat de rire.

Le Fer à cheval C’est un Montréalais bien connu qui parle.
Cette année-là, dit-il, je passai l’hiver à la Nouvelle-Orléans, en compagnie
d’un de nos compatriotes, que je nommerai Alphonse, si vous le permettez -le
plus aimable des camarades, le plus loyal des amis, mais aussi l’enfant le plus
fataliste de la création.
Fataliste à ce point, qu’un bon jour, en pleine rue, il me tombe presque dans
les bras en s’écriant tout joyeux :

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126583
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.La Tête A Pitre IV   Mer 12 Juin - 21:52

-Mon cher ami, embrasse-moi : je viens de perdre cinq piastres!
Et, avant que j’eusse eu le temps de lui faire remarquer que je ne voyais point
là un sujet de félicitations bien pressant, le voilà à faire un tour de valse
sur le trottoir, au grand ébahissement des passants affairés.
Il avait accidentellement cassé un petit miroir le matin, et il s’attendait à
n’importe quel malheur dans le cours de la journée. La perte des cinq dollars
conjurait la guigne; de là l’exubérance de sa jubilation.
Les chats noirs avaient, en particulier, le don de l’horripiler. Il aurait fait
dix lieues pour en éviter un.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126583
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.La Tête A Pitre IV   Mer 12 Juin - 21:52

C’était le premier hiver que je passais sous un climat méridional; et, ne
connaissant encore, en fait de température de décembre, que les bourrasques
neigeuses de Québec et la bise glaciale de Chicago, je vivais dans l’extase,
grisé de soleil et de parfums.
De son côté, mon ami était un gai boute-en-train, mordant à belles dents dans
le fruit plein de saveur de la jeunesse insoucieuse; et, sans ennuis, sans
inquiétudes, sans chagrins d’aucune sorte, nous menions là la plus radieuse vie
de garçon qu’on puisse imaginer.
Notre matinée était consacrée au travail; mais l’après-midi... mais le soir...
À la libre disposition de nos capricieuses fantaisies!
Alphonse faisait partie d’une grande maison d’exportation de produits
louisianais; et, sur le même pallier que les bureaux de l’établissement, mais
en arrière et séparé d’eux par une vaste pièce à peu près vide, qui servait, au
besoin, de magasin d’échantillons, il s’était meublé un fort joli appartement que nous
partagions en frères.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126583
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.La Tête A Pitre IV   Mer 12 Juin - 21:52

Les cloisons qui nous séparaient des bureaux étaient vitrées depuis le
soubassement jusqu’au plafond; de sorte que, de notre chambre à coucher -
c’était cette pièce-là surtout que nous partagions en frères -nous pouvions apercevoir
plus ou moins ce qui se passait du côté de la façade, où, par parenthèse, se
trouvait notre seule issue.
Une antichambre tout étroite nous mettait en communication avec le magasin.
Noël approchait... le jour de l’An aussi, naturellement; nous nous promettions
du bon temps, de joyeuses soirées, d’aimables rencontres.
Un soir, cependant, en rentrant au logis après une nuit passée chez un planteur
des environs, je trouvai Alphonse tout morose.
Un chat de couleur noire s’était, à ce qu’il me raconta, introduit le matin
dans nos chambres, on ne sait trop comment, et John, notre domestique, de couleur
noire aussi, aidé de toutes les mains en disponibilité, avait eu un mal de
chien à en

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126583
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.La Tête A Pitre IV   Mer 12 Juin - 21:52

débarrasser la maison.
Durant deux jours, mon ami parut très occupé, inquiet.
Le causeur brillant, toujours prêt à rire à plein coeur, se faisait taciturne.
Il mangeait plus que du bout des lèvres.
Le chat noir pouvait l’avoir ennuyé, mais le bouleverser à ce point, c’était
inadmissible.
-Allons, lui dis-je la veille de Noël au soir, en le voyant fureter partout
avec une humeur massacrante, qu’y a-t-il donc pour te rendre ainsi tout chose?
-Il y a... grommela-t-il d’un ton rageur et en mâchonnant des jurons... y a
qu’on m’a volé, tout simplement.
-Volé!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
James
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ADMINISTRATEUR
avatar

Masculin
Dragon
Nombre de messages : 126583
Age : 53
Localisation : Mon Ailleurs c'est Charleville-Mézières
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.La Tête A Pitre IV   Mer 12 Juin - 21:53

-Oui! et le plus triste, ajouta-t-il en laissant tomber les bras de
découragement, c’est que j’ai peur d’être obligé... de soupçonner quelqu’un...
-Est-ce possible? Mais qui pourrais-tu donc soupçonner?
-John, notre pauvre nègre. Comprends-tu? soupçonner quelqu’un qu’on a
toujours cru honnête! Renvoyer un homme, déshonorer un vieillard... innocent
peut-être! Parole d’honneur! je ne voudrais pas pour dix fois ce que j’ai
perdu...
-Mais qu’as-tu donc perdu?
-Mon porte-monnaie.
-Avec de l’argent?
-Deux billets de cinq cents.
-Sapristi!

_________________


Revenir en haut Aller en bas
https://www.plumedepoesies.org
 
Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.La Tête A Pitre IV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Le Loup-Qarou
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Hère
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Mémoires intimes Chapitre XIII
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Le Printemps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: