PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

 Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver   Mer 12 Juin - 10:04

Tempête D’Hiver

La première fois que je fus parrain, dit le juge, ce fut dans une circonstance
assez extraordinaire.

Cela me reporte à plus de quarante ans en arrière. Nous étions en décembre.
Je ne sais plus trop à quel propos et par quel hasard, il devait y avoir, dans
le comté de Charlevoix, une élection pour la législature en janvier, c’est-à-
dire dans quelques semaines.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver   Mer 12 Juin - 10:04


Et, les choses se passant alors à peu près comme aujourd’hui, tous les jeunes
avocats ou autres membres des professions libérales, qui avaient quelques
aspirations à la vie publique, étaient mis en réquisition, pour appuyer
respectivement de leur parole les candidats des deux partis.
Habitant Québec à cette époque, et faisant partie de la belliqueuse phalange,
je
fus un des premiers appelés sous les drapeaux.
Vous savez si c’est une rude corvée que de courir la campagne -surtout la
campagne électorale -à cette saison de l’année; mais à l’âge où j’étais, vous
le
savez aussi, on ne recule devant rien, lorsqu’il s’agit de payer de sa personne
en faveur d’une cause chère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver   Mer 12 Juin - 10:04

Du reste, je n’avais encore jamais visité ces parages, qu’on disait très
pittoresques; et, bien que la saison fût peu favorable à l’étude de la belle
nature, je n’hésitai pas à entreprendre l’excursion, me disant que, dans ces
pays montagneux, les paysages d’hiver ne pouvaient manquer de gagner en beauté
sauvage ce qu’ils perdaient en grâce romantique.

Avec cela qu’on m’avait donné un fort aimable compagnon de voyage dans la
personne d’un de mes confrères de classe, au petit séminaire de Québec, un
jeune
médecin fort distingué qui, hélas! a été enlevé à la science avant d’avoir pu
donner la mesure de son talent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver   Mer 12 Juin - 10:04


Nous nous étions rappelé, lui et moi, qu’un autre confrère de classe à nous
venait d’être nommé curé de Saint-Tite, et nous nous mîmes en tête qu’il serait
agréable d’aller lui faire la surprise d’assister à la messe de minuit dans sa
nouvelle paroisse, où l’abondance des distractions ne pouvaient guère être pour
lui une occasion bien prochaine de péché.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver   Mer 12 Juin - 10:04

Une bonne veillée en famille entre une pipe et un tire-bouchon, puis une
joyeuse messe nocturne dans quelque chapelle rustique, puis un bon réveillon
avec « tourtières », croquignoles, et le petit verre de réconfortant à la santé
de notre candidat, tout cela constituait, vous l’admettrez, une perspective
assez alléchante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver   Mer 12 Juin - 10:04

Aussi nos plans furent-ils vite combinés, et nous voilà partis, avec un bon
cocher du nom de Pierre Vadeboncoeur, connaissant bien la route, et deux
chevaux fringants attelés en flèche, qui secouaient leurs colliers de grelots
avec un entrain superbe.

Le ciel était grisâtre, mais rien ne faisait trop présager le mauvais temps; de
sorte que nous pûmes facilement faire nos calculs pour arriver à Saint-Tite un
peu avant six heures du soir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver   Mer 12 Juin - 10:05

Le coffre de notre traîneau avait été divisé en deux compartiments : dans l’un
nous avions entassé nos munitions de campagne, c’est-à-dire les documents
publics qui devaient servir d’appui à notre éloquence; l’autre contenait tout
ce que nous avions cru nécessaire à la veillée de Noël que nous nous proposions
de passer au presbytère de notre ami, dont le garde-manger et surtout le
cellier pouvaient bien -les curés de ces pays-là n’ayant pas l’habitude de
nager dans l’opulence -ne pas recéler absolument tout ce qu’il fallait pour
rassassier deux gaillards comme nous, après douze lieues de route, par un froid
de quelques degrés audessous de zéro.
Je ne vous ferai pas une description des campagnes que nous eûmes à
parcourir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver   Mer 12 Juin - 10:05

Beauport, l’Ange-Gardien, Château-Richer, Sainte-Anne-de-Beaupré et même
Saint-Joachim, où l’on voit de nombreux vestiges historiques, sont de belles
paroisses.

Mais de là jusqu’à Saint-Tite, c’est une interminable ascension, à travers le
pays le plus tourmenté et le plus désolé qu’on puisse imaginer, une route
mortelle tantôt plongeant en pleine forêt, tantôt s’allongeant sur des sommets
pelés, gravissant d’âpres montées, coupant des gorges fantastiques, et côtoyant
de vertigineux précipices.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver   Mer 12 Juin - 10:05

Nous sommes aux Câpes, Messieurs.
Ce chemin du paradis, c’est la route de la Miche. Et la route de la Miche,
c’est là que le vent du nord-est souffle ferme, et que les tourmentes d’hiver
fouaillent dur!

Or le temps, qui s’était tenu au beau une partie de l’après-midi, avait
commencé à se brouiller sérieusement dès notre passage à Sainte-Anne.
Une neige épaisse et « boulante », soulevée de temps en temps par des
bouffées de vent qui n’annonçaient rien de bon, commençait à emplir les routes
et à entraver l’allure de nos chevaux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver   Mer 12 Juin - 10:05


Cela retarda un peu notre arrivée à Saint-Joachim, où nous fîmes halte un
instant chez un nommé Filion -une très proprette auberge de village -pour
allumer nos pipes et nous dégourdir.

-Messieurs, nous dit l’hôtelier, vous allez penser que c’est pas beaucoup de
mes affaires, mais si j’étais que de vous, j’irais pas plus loin que ça à soir.
-Vous voulez dire?
-Je veux dire que le cap Tourmente porte pas ce nom-là pour rien; et regardez
voir s’il a pas l’air de se cacher pour faire un mauvais coup. Je vous persuade
que dans une demi-heure d’ici, ils seront un peu game, les chevaux qui
passeront dans les Câpes.
Revenir en haut Aller en bas
 
Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Le Loup-Qarou
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Hère
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Mémoires intimes Chapitre XIII
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Le Printemps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: