PLUME DE POÉSIES

Forum de poésies et de partage. Poèmes et citations par noms,Thèmes et pays. Écrivez vos Poésies et nouvelles ici. Les amoureux de la poésie sont les bienvenus.
 
AccueilPORTAILS'enregistrerConnexionPublications
Partagez | 
 

 Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver   Mer 12 Juin - 10:04

Rappel du premier message :

Tempête D’Hiver

La première fois que je fus parrain, dit le juge, ce fut dans une circonstance
assez extraordinaire.

Cela me reporte à plus de quarante ans en arrière. Nous étions en décembre.
Je ne sais plus trop à quel propos et par quel hasard, il devait y avoir, dans
le comté de Charlevoix, une élection pour la législature en janvier, c’est-à-
dire dans quelques semaines.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver   Mer 12 Juin - 10:58

Le papa faisait de son mieux pour relever le courage de la maman au
désespoir; et quand celle-ci, accablée de fatigue, prenait quelque repos, il
s’asseyait à son tour au chevet de la petite, et, penché sur elle, les yeux
rougis, morne, le coeur gonflé, s’accusant de son impuissnce, il regardait souffrir
l’enfant pour la santé de qui il aurait volontiers mille fois donné la sienne.
Un matin, Jeannette ouvrit les yeux au moment où une grosse larme tombait
sur sa pauvre menotte pâle et inerte.

Elle eut la force de tourner la tête vers son père, et alors s’échangea entre
ces deux êtres si différents d’âge un de ces regards qui ne s’oublient jamais, et
par lesquels s’effectue quelquefois cette transfusion d’âmes que peuvent seules
comprendre les natures faites pour aimer éperdument.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver   Mer 12 Juin - 10:58

Le père avait conquis le coeur de son enfant; l’enfant avait deviné et sondé
celui de son père. La convalescence est rapide chez les petits.

La chère malade se rattacha à la vie. Ses joues refleurirent, ses grands yeux
veloutés reprirent leur éclat d’autrefois, les jolies fossettes se creusèrent
de nouveau comme des nids de baisers, les lèvres longtemps muettes et blémies
retrouvèrent leur sourire, leurs couleurs et leurs notes argentines.
La maison redevint sonore comme une matinée de printemps, et gaie comme
un rayon de soleil.

Toute une révolution s’était faite dans le caractère de Jeannette.
Elle adorait son père.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver   Mer 12 Juin - 10:58


Elle n’était jamais plus heureuse que sur les genoux du papa, lui tirant la
barbe, lui chatouillant le cou, le taquinant de mille caresses câlines, avec un
interminable gazouillis de pinsons en maraude.

Et le papa, lui, n’avait jamais été plus rayonnant que lorsqu’il berçait la
petite espiègle dans ses bras en lui contant les aventures de Petit-Poucet, ou en lui
chantant quelque ballade du temps passé.
Mais tout cela, c’est de la digression.

Jeannette avait grandi. Elle avait maintenant quatre ans bien comptés, et
l’affection qu’elle avait vouée à son père ne diminuait pas.
Au contraire, la petite était devenu son inséparable; et tant qu’il était à la
maison, elle l’étourdissait, ou plutôt le ravissait de son babil, lui racontant
mille riens adorables et lui posant mille questions auxquelles le bon papa répondait
avec une complaisance imperturbable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver   Mer 12 Juin - 10:59

Aux approches de Noël, fête si impatiemment attendue par les petits enfants, la
conversation entre parents et bébés roulent assez naturellement sur les cadeaux
dont cette fête est presque toujours le signal dans les familles à l’aise.
C’était là une des grandes préoccupations de Jeannette.

Or, l’avant-veille de la fête, comme le dîner de famille tirait à sa fin, elle
devint tout à coup pensive.

Et, après un moment de réflexion, pendant lequel la courbe harmonieuse de ses
sourcils s’était légèrement froncée sous l’effort d’une idée confuse, elle
s’écria brusquement :
-Dis, papa, c’est le Petit-Jésus ou bien Santa Claus qui descend dans les
cheminées pour mettre des cadeaux dans les souliers des enfants qui ont été
sages?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver   Mer 12 Juin - 11:04

-Pourquoi me demandes-tu cela?
-Dame, il y en a qui disent que c’est Santa Claus, et d’autres qui disent que
c’est le Petit-Jésus.

-Ils viennent tous les deux, mignonne; chacun son tour... chacun son année.
-Et cette année, c’est le tour...?
-Au Petit-Jésus.

Et comme l’enfant lançait une exclamation de joie en battant des mains :
-Tu es contente? ajouta le père.
-Oh! oui!
-Tu aimes mieux le Petit-Jésus que Santa Claus?
-Bien sûr!
-Pourquoi donc?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver   Mer 12 Juin - 11:04

-Parce que...
Et Jeannette mit le bout de son doigt dans sa bouche avec une petite moue
délicieusement mécontente.
-Pourquoi, dis! insista le père; Santa Claus t’a apporté de beaux jouets l’an
passé.
-Oui.
-Avec une belle grosse poupée.
-Oui.
-Alors pourquoi ne l’aimes-tu pas?
-C’est que... il n’est pas bon pour tout le monde.
-Il n’est pas bon pour tout le monde?
-Non, il n’aime pas les petits enfants pauvres; il ne leur donne rien.
-Es-tu sûr de ce que tu dis là? Santa Claus ne donne rien aux petits enfants
pauvres?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver   Mer 12 Juin - 11:04

-Oui, Rosina me l’a dit.
-Qui ça, Rosina?
-La petite fille à la blanchisseuse. Je lui ai demandé si elle mettrait ses
souliers dans la cheminée demain soir. Elle m’a répondu qu’elle les avait mis
l’année dernière, mais qu’elle n’avait rien trouvé dedans, bien qu’elle eût été
très sage. Sa mère dit que Santa Claus ne va jamais que chez les gens riches. Mais
puisque c’est le Petit-Jésus qui passe cette année, je vais dire à Rosina
d’essayer encore une fois. Le Petit-Jésus doit aimer les pauvres gens comme les autres,
lui, puisqu’il a été pauvre lui-même.
-Mais es-tu certaine qu’il ira?
Jeannette resta quelque peu interloquée; mais après un instant de méditation :
-Oui, répondit-elle, il ira! Je vais le prier fort, fort, et bien sûr qu’il ne
me refusera point.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver   Mer 12 Juin - 11:04

Une heure après, douillettement enveloppée dans sa robe de nuit toute blanche
et toute fraîche, son menton rose appuyé sur ses deux mains pieusement jointes,
et les genoux enfoncés dans les longs poils soyeux de sa descente de lit en peau
de llama, Jeannette pria comme un petit ange du bon Dieu qu’elle était; puis,
pendant que la maman lui donnait le baiser du soir et bordait chaudement les
couvertures de la couchette, le nom de Rosina passa comme un souffle sur
les lèvres de l’enfant endormie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver   Mer 12 Juin - 11:04


Oh! les beaux rêves de l’innocence qui dort! Quel poète dira jamais les
visions mystérieuses, les musiques célestes, les bercements d’élyséenne
poésie qui font sourire ces petites têtes blondes ou brunes, aux yeux
fermés, à moitié enfouies dans le duvet des chauds oreillers blancs!

Ne sont-elles pas le vague ressouvenir des enchantements divins que ces doux
anges ont quittés pour venir ici-bas nous consoler de vieillir?...
Quand le soleil du matin vint teinter de rose la fenêtre de la chambre où elle
dormait, Jeannette se leva toute songeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver   Mer 12 Juin - 11:04

Les dernières paroles de son père, « es-tu bien certaine qu’il ira? », lui
revenaient à la mémoire, et l’enfant commençait à ne plus être aussi sûre de
l’efficacité de sa prière.

-Il pourrait bien ne pas y aller tout de même! se disait-elle.
Et cette supposition l’attristait jusqu’aux larmes.
-Qu’as-tu donc ce matin, ma Jeannette? fit le papa; tu n’es pas aussi gaie que
d’habitude. Tu ne songes donc point que c’est ce soir la nuit de Noël, et que
demain matin, puisque tu as été sage, tes petits souliers, et même tes petits
bas peut-être, regorgeront de jolies choses?
Jeannette sourit, mais elle resta pensive.
-Papa, fit-elle, tout à coup ravisée, si je savais écrire... Mais je ne sais
que signer mon nom.
-Que ferais-tu, si tu savais écrire?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver   Mer 12 Juin - 11:05

-J’écrirais une lettre.
-À qui?
-Au Petit-Jésus, donc!
-Eh bien, ma chérie, dis-moi ce que tu veux lui dire, au Petit-Jésus; j’écrirai
pour toi, et tu signeras.
-Vrai?
-Tout de suite, si tu veux.
-Et ce sera la même chose?
-Exactement la même chose.
-Oh! cher bon petit papa!...

Et la fillette sauta au cou du petit papa, lequel, un instant après, était
assis à son pupitre, écrivant la lettre suivante dictée mot pour mot par son enfant
gâtée :
Revenir en haut Aller en bas
 
Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Tempête D’Hiver
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Noël Au Canada.Le Loup-Qarou
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) La Hère
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Mémoires intimes Chapitre XIII
» Louis-Honoré Fréchette (1839-1908) Le Printemps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PLUME DE POÉSIES :: POÈTES & POÉSIES INTERNATIONALES :: POÈMES FRANCAIS-
Sauter vers: